KWM Escadrille sur IL2. Du biplan au chasseur à réaction, l'aventure unique des pilotes de la Luftwaffe de 1936 à 1945. Escadrille Virtuelle il2 Kommando Werner Mölders de la luftwaffe est un groupe de pilotes virtuels passionnés par l'aviation.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Debriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Debriefing   Mer 16 Mar - 1:38

Mission 0-1

Prélude à Stalingrad. Pour l'instant nos troupes viennent de s'emparer de la ville, mais une contre-offensive au nord risque de couper Paulus de ses arrières...

On part en avant avec mon Schwarm (Hartmann en 2 et Heinz en 3), pour couvrir l'arrivée des Bf110 sur le secteur de la percée soviétique. Rammbock mène la patrouille de protection sur la base avec Mayer et Hafner.

Spit mène un Staffel de Bf110, le 1/ZG1, Jarno étant leader du 2° Schwarm.

Mon schwarm se met en orbite sur zone, je repère des tirs au sud-ouest de la base et envoie 3 et 4 à l'identification. Heinz abat 2 chasseurs ennemis puis sur mon ordre, les emmène sur la base-SAGO quand il est engagé. On plonge alors avec Hartmann mais les bandits sont trop bas, on atteind 720 au badin au moment de la ressource et on les overshoote. Sur l'élan, on se replace alors au-dessus et j'en descends un. Je demande à Heinz de refaire de l'altitude pendant ce temps et il tombe sur un YaK vers 3500m.
On regrimpe avec 2, Heinz descend le YaK. On se repositionne, les 110 approchent de l'objectif. Je me dirige alors vers un contact isolé, c'est encore un YaK, je tire mais tape sa dérive avec mon aile gauche, comme un con (je sais que j'ai dégagé trop tard, ces trucs se trainent en palier et c'est pas la première fois...). Je m'ejecte difficilement au nord de la base, mais le vent me pousse du sud vers le nord et je franchis la ligne de front pour atterrir dans le village au nord de la base, infesté de forces soviétiques (j'ai eu le temps de voir la débauche de Katiuschas et d'artillerie...)

2 et 3 continuent de protéger les Bf110 en patrouillant la zone. Ils ont détruit plusieurs chars et des véhicules mais la quantité d'unités ennemies laisse craindre que la percée ne soit pas stoppée et l'encerclement de Paulus dans Stalingrad. Depuis le village, je vois une patrouille de 3 YaKs tourner au-dessus de la zone où les 110 ont attaqué. Mes n°2 et 3 les repèrent et font un détour en rentrant. Hartmann, qui n'avait pas encore eu d'occasion de tir, abat les 3 sous mes yeux dont 2 en une seule passe. Heinz orbite au-dessus et le couvre. Puis je les vois repartir et rentrer.

Me souvenant du peu de Russe qu'on parlait à la maison quand la famille Tanzer habitait à Moscou dans les années 20, j'obtiens d'un mécano russe qu'il me passe ses fringues sous la menace du Lüger qui peut sauver la vie à un pilote abattu. Je me mêle à un groupe de servants de DCA qui se dirige vers la base (qui était notre SAGO) qu'ils viennent de conquérir, au sommet de la colline, à à peine 2 ou 3 km d'ici. Je vais attendre la nuit et en profiter pour leur fausser compagnie et refranchir la ligne de front à quelques centaines de mètres de la base. J'ai dû me débarrasser de tous mes insignes et même de mes décorations, car si jamais ils me chopent et s'aperçoivent qu'ils ont en main un Gruppenkommander, je suis bon pour un interrogatoire certainement désagréable...

Est-ce que j'ai droit à 20 points de reco pour le rapport que je ramène sur la nature et le nombre de la concentration de forces ennemies dans le village?
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Mer 23 Mar - 12:14

Mission 0-2

L'étau se referme autour de Stalingrad par l'ouest, nos troupes dans la ville se retrouvant acculées dos à la Volga. Il nous a fallu intervenir au nord et à l'ouest de la ville pour tenter de briser l'encerclement qui semble inéluctable.

Je décolle de Stepnoy avec Hafner en n°2 et 2 IA, pour rejoindre les Bf110 à l'ouest de Stalingrad. Hafner a tiré un moteur pourri (çà arrive régulièrement) et il ne grimpe pas. Je monte avec 3 et 4 et stabilise à 4000 en l'attendant. Il vaut mieux qu'une partie de la formation soit assez haute le temps qu'il arrive à rejoindre, en cas de mauvaise rencontre.

Une fois sur zone il m'a rejoint à 4000m. Les 110 nous ont rejoint sur notre base et se sont dirigés vers leur objectif où çà tire au sol. On repère rapidement plusieurs contacts TBA qui se dirigent vers eux. On plonge et on tombe sur des IL2 en colonne, prêts à l'attaque. On remonte la file, j'en abats 2 et Hafner 1. Je nous fait remonter avant de perdre la vitesse car je me doute qu'il doit y avoir de la chasse ennemie avec eux. Pas loupé: des chasseurs blancs à étoiles rouges sont dans leurs 4h haut, mais en cap inverse. On plonge dessus, on se relaie, je couvre Hafner qui en abat 1 et j'en descends un autre. Ils nous amènent vers Stalingrad, on est au sud de Pitomnik, j'annonce des chasseurs ennemis au sud de Stalingrad à la patrouille locale (Ramm + Schnaps) qui est occupée avec des IL4.

On revient vers la zone d'intervention des 110, dont on couvre l'attaque. Enfin, les 110 vont se poser à Stepnoy, mais un appareil parqué trop proche de la piste gêne l'atterrissage et je décide d'aller atterrir à la base sud de Stalingrad.

Cette fois contrairement à Murmansk, les bandits étaient trop mollassons et on a juste manqué de mun' pour en descendre plus...On dirait que le problème est qu'en cas de panachage des niveaux IA, il y a nivellement. Les bleus ne pouvant pas suivre des manoeuvres compliquées, même si leur leader est moyen, toute la formation vole droit devant elle bêtement. A l'inverse, si les n°1 et 3 sont vétéran et les 2 et 4 moyens, l'ensemble de la formation est très agressive et fait des manoeuvres défensives violentes. Il y a aussi le fait qu'on a dû choper la chasse sur le retour (ils repartaient vers l'est) et que dans cette phase de vol, en général les IA se laissent descendre bêtement.


Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Schnaps
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 3251
Age : 54
Localisation : Derrière un Revi
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Mer 23 Mar - 15:59

Toute la difficulté de doser les niveaux des adversaires dans la création de mission.
Une IA déficiente, et qui ne compense cette déficience qu'en enchainant des manoeuvres impossibles ou en tirant comme des snipers survitaminés, ou bien des canards posés qui loupent une vache dans un couloir...
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr/
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Mer 23 Mar - 16:19

Si je me réfère à ce que j'ai vu dans d'autres jeux sur le niveau des IA, en fait on a peu de critères mathématiques dans un programme qui définissent la "qualité" d'un pilote, notion totalement subjective et humaine dérivée de l'expérience, une notion qu'un ordinateur ne peut même pas concevoir.
Donc ce que font les programmeurs, c'est de "brider" certaines valeurs, c'est seul levier qu'ils ont sur le comportement d'un IA:
Exemple: un IA bleu ne peut pas dépasser 90% de gaz, ni une inclinaison supérieure à 45° du manche sur les 3 axes. (ce serait une façon de "traduire" leur incompétence)
à l'inverse, un IA vétéran doit pouvoir voler à 110% de gaz, agir à 100% sur ses commandes sur les 3 axes, etc

Dans IL2, un truc qui a l'air de se rajouter à çà, c'est ce problème de nivellement: si tu colles un ailier bleu à un leader moyen, la paire vole bêtement comme 2 bleus. Si tu colles un leader vétéran à un ailier moyen, l'ailier devient aussi bon que le leader...
Moyen doit être le niveau standard, bleu doit être bridé et vétéran et as doivent au contraire avoir des possibilités d'être tout le temps à fond.

Et y'a un 3° paramètre: le temps. L'agressivité des IA s'émousse avec le temps. Dans les premières minutes de combat ils sont dangereux, et après 1/4h ils volent en rond comme des cons sur la zone ou rentrent à la maison sans se préoccuper si on leur tire dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Mar 29 Mar - 22:18

Mission préliminaire n°3

Cette fois, dès la salle de brief, en voyant les plans de vol, mon habitude de jouer l'officier tactique me laissait subodorer un risque de confusion:
-les 2 zones d'intervention étaient proches l'une de l'autre
-les formations de chasse à 6 avions sont quasi impossibles à gérer
-il manquait certains leaders de paire (Matt, Bull, Schnaps) et du coup les n°3 étaient des pilotes qui avaient rarement leadé
J'ai annoncé avant le décollage qu'il fallait faire gaffe à ne pas se marcher sur les pieds

En plus, j'ai fait une erreur qui a failli me coûter cher: j'ai laissé sur mon zinc la skin d'entrainement du G2, rouge à bandes blanches...je me suis dit "on s'en fout l'oppo est IA. Que je sois rouge, vert ou blanc çà change rien". Mais pas pour les humains...et je me suis fait tirer dessus au moins par un 109 très probablement humain, qui a dû me prendre pour un Russe avec les bandes rouges...

Donc dès le début on s'est emmêlés les pinceaux: on a engagé avec 2, mais 3 et 4 ont également engagé en même temps, et en remontant on s'est retrouvé à la même alti que 5 (Mayer). Dans les quelques minutes qui ont suivi, je me suis fait tirer dessus apr un 109, Kaiser mon 2 s'est fait toucher, il a engagé un bandit probablement en même temps que 5 sans le voir et il y a apparemment eu collision, Mayer a dû s'éjecter, et Kaiser perd du carburant mais lentement (je lui demande de surveiller sa jauge)

On croisait alors des 109 partout, j'ai alors dit à 2 de rompre et remonter pour essayer de comprendre la situation, je me demandais même si les F4 n'étaient pas arrivés sur zone. Pendant ce temps 3 et 4 engageaient et ont descendu plusieurs zincs; ils se sont bien débrouillés mais j'avais perdu la coordination du schwarm. On a alors perdu le temps qu'on perd dans ces situations-là pour regrouper. Le temps de rejoindre mon n°2 je plonge sur un IL2 qui envoie au tas 2 Stukas devant moi, et l'abats, puis un P40 qui descend en fumée. Je le suis, attends, mais finalement il ne tombe pas et redresse, je le mets en flammes et breake.

Il y a alors d'autres IL2 qui convergent vers la zone des Bf110, c'est dangereux pour eux mais je n'ai pas d'avions sur place pour intervenir. Enfin, on part identifier un groupe de zincs qui part vers l'est, vers Pitomnik, avec 2, et je demande à 3 et 4 de regrouper, mais ce sont les 110.

Ensuite, regroupement raté sur Pitomnik, 3 et 4 ont en fait retrouvé les 110 et les couvrent pendant qu'ils attaquent des bombardiers à proximité de Pitomnik. Pendant ce temps je suis parti reconnaître la base sud avec n°2, elle est claire, mais on revient à Pitomnik pour regrouper le Schwarm et atterrir, les F4 ayant annoncé qu'ils atterrissaient à Gumrak.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
Lutter
Invité
Invité


Nombre de messages : 158
Age : 30
Localisation : au soleil
Date d'inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: Debriefing   Mer 30 Mar - 11:54

pour les JU se fut tres rapide base à 25km, donc on decolle avec mon IA.quelques minutes plus tard on arrive sur zone je constate des feux nourris au sol en provenance de plusieurs groupe de chars vehicule ect... premiere passe un groupe de chars se trouve sur un pont premier larguage et boum un pont H.S plus le premier groupe de chars dessus.pendant mon demi tour je perd mes ailerons ainsi que mon moteur qui fait une belle fumée noir et ratatouille.SPIT me dit de faire RTB mais je lui signal que je fini ma passe je m'axe sur le deuxieme groupe de chars se trouvant à l'entrée du pont intact et deuxieme larguage au but.Je fais le RTB avec mon IA elle aussi touché.
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Mer 6 Avr - 0:03

Débrief Mission 4

BF110 - rouge 3 : Leader : SPIT - Ailier nr 3 : JARNO et 2 IA

Au Brief :

Groupe Jaune (RAMM) retrouvera les JU88 en H3, qui décolle d'Oktyabrskiy, les 88 Emmenés par LUTTER il annonce qu'il prendra un cap direct au 055. alti 2000-2500.

Groupe Vert Emmené par MAYER, ira au devant des JU52 pour les couvrir, les 52 tenterons d'amener le ravitaillement à Stalingrad.


Groupe Rouge : SPIT - Allier JARNO, je décide de mettre mon groupe en boucle autour du terrain de K2
Pour monter perpendiculairement avec les 88, et bénéficier de la protection de la chasse au cas ou.

Je demande aux 88, ou ils sont ? " arrivons sur le zago ", je prends mon cap 015, vers l'objectif en M6
les 3 groupes convergent vers se point.

Je demande à vert si le contact est établit avec les JU52 ? "non rien pour le moment"

Tout a coup Lutter annonce, être engagé, je demande si la chasse est entrée en action ? " Oui ", il semble qu'un bomber soit perdu à ce moment.

A notre arrivée sur l'objectif, violente DCA, de nombreuses fumées partent du sol, les JU ont tapé, Jaune couvre en Alti
je vois 2 JU en cercle, ils continuent leur passe.

J'annonce à Jarno qu'il y a pas mal de cible au sol, il m'informe que mes IA plongent, L'HORREUR ! Ils sont programmés pour l'attaque, je balance rapidement l'ordre d'engager la DCA, derrière moi une explosion la DCA lourde nous arrose, Jarno prend un coup direct.

Je plonge pour me sortir de cette foutue DCA, et j'aperçois sur ma droite un grand nombre de véhicules, je redonne l'ordre aux Ia d'engager la DCA, ils répondent, la dca est sur eux j'en profite, piqué, largage explosions.

je tente une passe canons je touche, mais des chars c'est inutile, et la fatidiques 3ème passe, que je retente, gros bang a droite, réservoir percé, je vire droite plein gaz, je plonge au 230

J'ai du mal à garder de l'alti, trim. presque à fond, Jaune toujours au-dessus m'annonce que je fume, je réponds RTB pour moi

Je lui demande si les 88 sont à 'abri ? " Oui pas de problème ", je l'informe de rejoindre le groupe vert pour lui donner un coup de main.

Pendant ce temps le groupe à MAYER a trouvé les 8*JU52, ils sont engagés, après une courte discussion avec les rouges tout rentre dans l'ordre.

Au loin ma base, 4 voyants rouge allumé, le temps d'indiquer à Jaune de se placer à l'arrière des JU52 et a vert en tête, et de les accompagner jusqu'à l'atterro et ensuite de faire RTB

l'ensemble du dispo en sauve 5, un sûrement touché ce crash a l'atterro.

Tout à coup le silence, c'est fini... j'ouvre la verrière un vent glacial s'engouffre, par radio, j'annonce l'éjection, mon mitrailleur a compris nous sautons...

dommage à 10 bornes de la base


Le Major attendra pour son grog

_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Matt
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 1262
Age : 27
Localisation : 65-11
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Debriefing   Mer 6 Avr - 11:18

Plus que deux missions... lol!
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 22 Avr - 21:57

Campagne dynamique mission 1

Je n'ai pas encore vu le track mais la situation de nos 2 bases de Stalingrad (nord et centre) est incertaine. En fin de mission, des colonnes ennemies faisaient mouvement dans les parages. Il faudra vérifier sur le track si certaines bases sont tombées en mains soviétiques, ce qui serait une mauvaise nouvelle car çà mettrait des avions rouges immédiatement sur le front et çà refoulerait les nôtres vers les bases sud plus loin...

En tous cas l'essentiel est fait: les ponts de la Volga au nord de Stalingrad sont coupés, et aucun renfort rouge n'a pu franchir le fleuve. Il est d'ailleurs possible qu'ils empruntent une autre route, par les marais ou par le pont plus au nord.

On a perdu rapidement un tiers de la chasse (jaune) après l'attaque sur les ponts, puis encore d'autres avions endommagés ou sur collision, ce qui fait qu'on a pas pu assurer assez longtemps une défense aérienne de nos bases, et les Ju88 n'étaient pas pilotés donc n'ont rien attaqué.

Après environ 45mn, les 110 continuaient de patrouiller entre Gumrak et Pitomnik et je suis allé jeter un oeil aux ponts au sud de la ville que devront emprunter nos propres renforts à la prochaine mission. Ils étaient intacts mais il faudra les protéger en mission 2.

Ayant donc quitté assez rapidement la zone de combats (après 45mn, plus d'avions bleus en l'air), on a pas vu l'arrivée des transports. Il faudra vérifier sur le track s'ils ont apporté du ravito et ce qu'on "vu" les Stukas à Stepnoy.

Combien de temps pourra-t-on tenir à être basés dans Stalingrad sous la pression des unités au sol rouges? il faut maintenant couper le pont des marais et protéger les ponts sud pour permettre à nos renforts d'arriver et de faire la jonction.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 22 Avr - 23:16

Leader 2ème paire sur 110, Nr2 Jarno

Priorité est donnée à la destruction des 2 grands ponts au Nord de Stalingrad

La paire 1 décolle et prend le cap sur les 2 ponts, en tant que leurre pour le cas ou notre chasse arrive trop tard.

Les 2 groupes de chasse décollent Jaune leader Tanzer depuis le centre, et le groupe vert de Mayer de la base Sud, avec consignes de jeter un oeil à l'Est vers le marais pour le cas ou des convois seraient visibles, mais rien...

Je décolle en tête et prends un cap 075 direct vers le pont le plus éloigné, Jarno attend mon feu vert pour le roulage, pas le temps de se mettre en travers le temps est compté son objectif le pont au sud du mien.

Quelques temps après Vert annonce être sur l'objectif à 2000 mètres et rien en vu, soulagement...

Je l'entends demander au groupe Jaune d'aller se positionner gauche plus à l'Est pour éviter de se gêner

Voila au loin mon objectif apparaît, Jarno suis derrière, il me dit qu'il ne voit pas l'autre paire de 110, je m'en étais déjà faits la remarque, ils n'ont pas du prendre un cap direct mais aller contourner pas la Volga avant de remonter sur l'objectif

Apres le pont du marais Jaune annonce des contacts et engage le combat, le groupe tiendra peu de temps pour diverses raisons.

Le pont arrive vite, ajustement de quelques degrés 500m d'alti, vu la longueur du pont imanquable un poil de piqué pour éviter que les bombes ricoches, et une poignées de secondes après le pont explose, je vire droite et j'aperçois Jarno, disons en final... il annonce le largage, c'est terminé les 2 cibles sont détruites, je lui annonce zago sur base Nord.

J'informe la chasse que nous repartons, et qu'ils viennent se positionner sur la base Nord

Plusieurs appel vers le groupe jaune sans réponse...

Pendant ce temps les IAR81 emmenés par Schnaps font des aller retour suite a ma demande entre la base Sud et Centre, pendant que nos cerclons avec Jarno base Nord, Schnaps annonce l'engagement
bon début 2 Rouges sont déjà au tapis

Vert rejoint et la confusion ! est-ce le groupe complet, ou un seul pilote ? mais le numéro 2 du groupe vert ira percuter au raz du sol le leader des IRA81...

Que fait-il à 50 mètres d'alti en 109 ?


Je continu à cercler et tout a coup vers l'Est de légères fumées se détachent du sol, nous mettons le cap vers elles, de très nombreuses colonnes de chars accompagnés de DCA foncent vers notre base du Nord

Ils nous restent nos misérables SC50, l'on pique et largue rien des bombes trop faibles des T34

J'annonce à Jarno que la va tenter les DCA, en relais type chèvre, passes sur passes nous massacrons les DCA, un carnage au sol.....

J'entends hurler dans mes écouteurs mon ailier quand il appui sur les boutons de ses canons, il en arrive à couvrir le bruit des mes moteurs qui eux aussi hurlent de joie par cette température.

Nous sommes bientôt à cour de munition et rejoignons la base Nord. Des hordes de blindés déferlent sur cette base, les dépôts de carburant ont été rasés...

Par qui par quoi ? Sûrement quand Vert annonce 4 contacts sur notre base, se n'étaient pas nos 88, mais sûrement les A20, les 88 passeront bien plus tard

Ensuite nous voyons les blindés rouges prendre la direction de la base du centre, Jarno et moi après notre bagarre avec la DCA avons les ailes pas mal trouées, je décide RTB sur la base Sud, le centre étant très calme, nous nous pausons sur celle-ci, a court de munition.

Vert a demandé l'autorisation de jeter un oeil sur l'état de nos ponts au Sud de Stalingrad c'est de la que doivent arriver nos renforts, ils sont intacts...

Jmais eu de nouvelles de nos transports, que sont-ils devenus ?


Au mess je retrouve Jarno la voix cassée avec ses hurlements, il peut à parler...






_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Schnaps
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 3251
Age : 54
Localisation : Derrière un Revi
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 23 Avr - 7:52

Tanzer, tu peux économiser l'analyse du track.
Base nord tombée, il y avait 3 KV I au moins sur la piste. Et plus de DCA pour les démonter.
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr/
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 24 Avr - 16:59

Bon, jusque là on est dans le scénar prévu: ponts coupés mais base nord tombée. Maintenant il faut permettre à Manstein de faire la jonction, mais il faut sauver la base centre cette fois, car on ne plus se permettre d'en perdre une de plus. On pourra si on arrive à prendre Stepnoy...

Une fois sur la base nord, on a fait de la reco sur les routes, puis mon 3 Heinz annonce des contacts basse alti. Je ne les vois pas et lui demande de se diriger sur eux et ensuite, de me dire où ils se trouvent. Il m'annonce que c'est sur la base centre, où je me déplace alors, orbitant en alti au-dessus de la mélée quand j'apprends la collision entre Heinz et Schnaps. Heinz a sans doute agi un peu par précipitation, alors qu'au contraire, j'attends toujours pour laisser la situation se décanter. Heinz n'a pas la formation de n°3 (RF), on peut difficilement lui reprocher de ne pas avoir bien géré sa paire... Remarquons d'ailleurs que si Heinz avait été 2 dans ma formation et que les 3 et 4 avaient été IA, j'aurais eu encore moins de contrôle sur ce qu'ils ont fait dans la zone des IAR81 et à leur altitude...

On a pas vu les IL2, ils ont dû passer avant les A20 et raser les DCA. Lors de cette mission, notre timing exigeait de concentrer nos forces sur les ponts au début quitte à risquer la perte d'une base. C'est ce qui s'est produit et donc le plan est respecté.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Jeu 28 Avr - 17:02

Bilan 1ere mission:
-base nord tombée (Gumrak). Repli des unités de Jabo et du groupe de chars à Pitomnik (base centre)
-base centre attaquée mais pas prise.
-le pont entre Gumrak et Pitomnik est détruit
-les 2 grands ponts sur la Volga au nord de Stalingrad sont détruits
-les dépôts de carbu des 2 bases sont détruits (les Russes ne peuvent pas piocher dedans mais ont pu apporter leur propre ravito pour continuer l'offensive)
-les ponts au sud de la ville (nécessaire à l'arrivée de nos renforts) sont intacts
-nos troupes ont progressé au sud sans être inquiétées, en direction de Stepnoy (F9) et de Stalingrad

La prochaine mission doit permettre la jonction entre les renforts et les troupes encerclées. Protection des ponts sud vitale.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Heinz
Oberfahnrich
Oberfahnrich


Nombre de messages : 662
Age : 29
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Jeu 28 Avr - 18:01

KWM_Tanzer a écrit:
Bon, jusque là on est dans le scénar prévu: ponts coupés mais base nord tombée. Maintenant il faut permettre à Manstein de faire la jonction, mais il faut sauver la base centre cette fois, car on ne plus se permettre d'en perdre une de plus. On pourra si on arrive à prendre Stepnoy...

Une fois sur la base nord, on a fait de la reco sur les routes, puis mon 3 Heinz annonce des contacts basse alti. Je ne les vois pas et lui demande de se diriger sur eux et ensuite, de me dire où ils se trouvent. Il m'annonce que c'est sur la base centre, où je me déplace alors, orbitant en alti au-dessus de la mélée quand j'apprends la collision entre Heinz et Schnaps. Heinz a sans doute agi un peu par précipitation, alors qu'au contraire, j'attends toujours pour laisser la situation se décanter. Heinz n'a pas la formation de n°3 (RF), on peut difficilement lui reprocher de ne pas avoir bien géré sa paire... Remarquons d'ailleurs que si Heinz avait été 2 dans ma formation et que les 3 et 4 avaient été IA, j'aurais eu encore moins de contrôle sur ce qu'ils ont fait dans la zone des IAR81 et à leur altitude...

On a pas vu les IL2, ils ont dû passer avant les A20 et raser les DCA. Lors de cette mission, notre timing exigeait de concentrer nos forces sur les ponts au début quitte à risquer la perte d'une base. C'est ce qui s'est produit et donc le plan est respecté.

J'ai plonger suite a ton autorisation on est d'accord ? on ne peux me reproché d'avoir quitter la formation comme un individualiste, j'ai demandé l'autorisation, on m'a autorisé je plonge, ensuite le dernier message radio des IAR prouvait leur difficulté dans la situation, plus de nouveau message je plonges, je voies des tir, je veux faire une bonne action et degagé un IAR, je m'apercois que je plonges sur un Allié je degages par le bas, et collision, je m'escuse encore Schnaps !

Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Jeu 28 Avr - 23:45

Oui je t'avais dit d'engager, pas de problème. Quand je parle de précipitation, c'est que tu as engagé et identifié les IAR ensuite. Quand on intervient au milieu d'une formation tierce, il vaut mieux avoir des whispers pour s'annoncer, annoncer qu'on breake, etc. Là j'ai évidemment pas eu le temps de faire le relais, j'ai appris sur l'écran qu'il y avait eu collision.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Schnaps
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 3251
Age : 54
Localisation : Derrière un Revi
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 29 Avr - 8:09

On fait tous des erreurs.
La première que tu as faite, c'est de descendre en radada avec un 109.
Avec des La5 et des LaGG3 à moins de 500m du sol, tu avais de toutes façons toutes les chances de te faire descendre.
Le 109, c'est au dessus de 3000m, pas en dessous.
La seconde, c'est de ne pas avoir prévenu les IAR que tu entrais dans la mêlée.
La troisième, c'est de ne pas avoir identifié positivement avant d'entamer ton attaque.
La quatrième, c'est de ne pas avoir regardé ton badin. Parce que si tu l'avais surveillé, tu te serais rendu compte que tu ne pouvais pas éviter la collision si ta "cible" manoeuvrait. Ca aurait été un russe, tu te l'emplatrais tout pareil.
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr/
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 29 Avr - 23:16

Decollage pitnovnik leader - Nr 2 Psydusk

Nous prenons de l'alti et après avoir cerclés autour de la base aucun signe de véhicule en mouvement
de la dca mais se sont nos troupes.

Nous mettons cap sur la base Nord, aucun mouvement au sol, les rouges sont a l'arret et planqués, une dca très intense nous accueil, nous cherchons les cibles au sol sans succès, Mon Nr 2 repère un blindé largue et manque la cible, du coup il fonce sur les depots en fait sauter un , mais dans sa ressource, le moteur gauche est touché RTB pour lui

j'en suis a mon 5ème tour a bouger dans tous les sens, encadré par la dca en permance du coup impossible de reperer des cibles au sol, explosion a ma gauche le moteur coupe de suite, je vire au 180 2 minutes apres le moteur s'enflamme éjection.

je me pose a coté de nos blindés, distribution de clopes et vodka emprunté aux rouges, base en vue je rentre à pied


_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 30 Avr - 23:02

Oui, certains d'entre nous, les pilotes de chasse et de Jabo, partagent le sort des assiégés: rentrer à la "maison" quand on est basé dans Stalingrad, c'est atterrir en plein combat souvent. En mission 1, quand j'étais au sol, 1 combat a eu lieu au-dessus de la base.

Si les Russes n'ont pas bougé, c'est par calcul: le ravito était détruit à Gumrak, le pont vers Pitomnik coupé...çà fait perdre moins de temps d'attendre la réparation du pont que de contourner par la banlieue nord de Stalingrad. Ceci dit, il reste un groupe de chars russes dont on a perdu la trace et çà sent pas bon...il a pu entrer dans Stalingrad par le nord et descendre vers la base sud...

Heureusement, Manstein arrive. J'ai vu des mes yeux ses chars franchir les ponts que je protégeais amoureusement. La moitié de ses effectifs est presque arrivé à la base sud de Stalingrad et va pouvoir la défendre. La jonction est donc faite, Stalingrad n'est plus encerclée! Le problème est que le rouleau compresseur rouge arrive du nord et qu'il va falloir l'arrêter.

Les renforts russes n'ont toujours pas été repérés. Sont-ils toujours à l'est de la Volga? Joukov a l'air d'être un petit malin. Il a pu les faire passer par le pont le plus au nord et maintenant les faire descendre tranquillement vers Stalingrad...

Pour le moment çà se passe pas trop mal pour nous, à part la perte de Gumrak, mais le point inquiétant est qu'on ne connait pas la position de 3 des 4 groupes de chars soviétiques et qu'on va forcément avoir une mauvaise surprise quand ils vont révéler leur présence. S'ils sont groupés ou se regroupent, on pourra difficilement stopper une force d'une telle ampleur...Il restera le "joker": le groupe de chars Manstein "ouest" parti prendre Stepnoy et qui entrera dans Stalingrad par l'ouest en mission 5 ou 6.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 13 Mai - 22:38

Mission 4

Je n'ai pas encore vu le track donc débrief mission aérienne d'abord:

Je pars de Pitomnik avec Hartmann en 2, Heinz en 3 et Dummkopf en 4. Dès le décollage, je surveille la piste de Gumrak visible d'ici...et vois 2 points noirs, puis 2 autres, qui en décollent et viennent droit vers nous. En restant sur place en spirale ascendante, on a pris plus d'alti qu'eux le temps qu'ils arrivent. J'engage la première paire avec Hartmann, un va au tas et Hartmann touche l'autre qui fume. Heinz plonge ensuite et en abat un mais la FlaK de la base se déchaine autour de nous et me rappelant de ce qui est arrivé à Kaiser, je nous fais dégager vers l'ouest...

Je me dirige vers le LaGG fumant et dis à Hartmann de le finir, m'écarte pour passer en couverture, il le touche encore mais sans le terminer. Je suis derrière et refais alors une passe qui l'envoie au tapis, tandis que Heinz a fini le dernier.

On prend enfin notre cap de sortie vers l'ouest. A ce moment, les 110 ont annoncé engager une colonne ennemie au nord de Stalingrad.

Pendant le vol, Heinz annonce un contact 2h bas, je le repère, on s'apprête à plonge et j'ai le regard fixé dessus et ne vois pas venir les YaK qui tombent sur Heinz et découpent son fuselage. Il doit sauter près de Kalach.

Le combat s'engage alors avec les YaK à 2 contre 4, ils sont mordants. Après les avoir croisé 2 fois sans risquer la frontale, le coup de l'Immelmann après le croisement marche encore à merveille, on se retrouve au-dessus et ils vont au tas. Le dernier m'engage, Hartmann le touche, je l'emmène dans un piqué, dépasse 700km/h et je sais que s'il suit il va perdre des morceaux: Hartmann annonce qu'il s'est écrasé! un 2° YaK lui est compté. Finalement, j'aime bien leurs manoeuvres évasives: alors qu'il serait difficile de les toucher, ils font des demi-tonneaux ou des amorces de barriques qui permettent le snap-shot. Une, deux rafales...et quand à un moment çà touche sous ces angles-là....

On revient alors vers Stalingrad, et on aperçoit des contacts au sud. On fonce dessus, je touche un La5 mais tombe à court de munitions, et il ne reste que les mitrailleuses à Hartmann. Je passe donc le relais au Schwarm jaune de Mayer et Bull car ils entrent dans leur secteur: 3 iront au tas.

Ensuite, les Bf110 engagent des Pe2 à basse altitude entre Gumrak et Pitomnik où de violents combat au sol ont lieu, entrainant une nouvelle destruction du pont.

Pour finir, le groupe jaune fait une reco au nord de Stalingrad où nos chars sont aux prises avec des T34 et des KV1 dans les faubourgs de la ville. Voyant rouge allumé, Hartmann se pose en urgence à Pitomnik et je vais sur la base sud, chez les Roumains.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 15 Mai - 20:50

Debrief mission 4, groupe Jabo Bf110
Apprenti-leader Jarno, n°3 Spit

Décollage de Pitomnik, direction Stalingrad à la recherche du groupe de chars ennemis.
A peine décollé c'est la bagarre au-dessus de nous, une chance que la chasse ait été la première en l'air, puis nous survolons un convoi bleu(donc celui qui vient de stepnoy vers Stalingrad).
Arrivons sur Stalingrad RAS, faisons alors route vers le nord un convoi rouge descend vers la ville. Mettons 2 chars HS plus quelques dca. Ne pouvons empecher la plupart des chars rouges de penetrer dans la ville.
Surgit alors un groupe de Li2 (style C47 us) venant du nord. NB: ils ont pu larguer les paras sur la ville avant d'etre interceptés( par n°3 ainsi que groupe jaune).
A court de bombes nous revenons sur Pitomnik pour reco. Là c'est un vrai boulevard il passe de tout, ami comme ennemi. notamment un groupe Pe2 qui remonte vers Gumrak que nous attaquons. Ensuite winchester canons on se pose à Pitomnik sans encombres. Au loin dans Stalingrad-nord c'est la grosse baston de chars...

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 20 Mai - 23:21

Malgré le nb de pilotes inscrits, pas mal d'absents en ce moment, et pas nombreux pour la mission. Il est vrai que j'ai posté la liste des zincs très tard (aujourd'hui).

On est donc que 5, soit 3 109 et 2 110. Les 88 sortent quasi pour rien car devaient chercher des chars, trop compliqué pour les IA...
Donc, les 110 nous rejoignent sur la base où nous prenons de l'altitude, j'ai Hartmann en 2 et Heinz en 3.

Les 110 passent en-dessous de nous, on va au sud couper 2 ponts pour empêcher le ré-encerclement de Stalingrad. Aucune oppo...je soupçonne que cette manoeuvre au sol ne soit qu'une diversion sinon elle aurait plus d'appui aérien...personne. Les 110 coupent les 2 ponts, on remonte sur Stalingrad.

Au nord de la ville, où ont été vus des chars russes entrant dans les faubourgs, les 110 ne trouvent pas âme qui vive...là aussi c'est calme. On croise les 109 IA mais il y a eu des tirs, et 3 se trouve engagé derrière nous. Split-S avec 2, on engage contre des LaGG, j'en envoie un au tas. Puis je vois 4 contacts très basse alti sur Stalingrad, demande leur position aux 110: c'est pas eux.

j'envoie Heinz identifier, ce sont des Ju88, mais pendant ce temps les 110 sont engagés et ces contacts ne sont donc pas les bandits qu'ils ont signalés....ce temps perdu fait qu'au moment où on arrive derrière les 110, qui sont en fait 5 ou 6km plus au sud, les La5 sont au massacre et Spit et Jarno doivent s'éjecter, le dernier sous mes yeux, on déboule à fond en semi-piqué avec 2 mais trop tard.

Les La 5 lui coupent les câbles de commande, pas de bol, il réussit pourtant brillamment un atterrissage sans profondeur juste en-dessous de nous, nous couvrons maintenant la base sud et abattons plusieurs des La5 avec Heinz.

On a regroupé et il n'y a plus que nous dans le ciel, c'est totalement vide et mort partout après 35mn de mission....!!! étonnant contraste avec la dernière sortie où les zincs rouges arrivaient de partout!.

En tous cas, le boulot est fait: la route est coupée pour les chars rouges du sud et le risque d'encerclement est écarté. Une colonne va faire une sortie de Stalingrad et tenter de s'interposer voire consolider le corridor qui maintient la ville en contact avec les lignes de l'Axe. Cà ne reste qu'un corridor, nous n'avons fait que perdre du terrain au nord de Stalingrad. Malgré tous nos efforts, la ville reste une poche dangereusement exposée à un nouvel encerclement à tout moment...



Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 22 Mai - 12:57

Stalingrad 5 débrief groupe 110
Aspirant leader: Jarno, N°3 : Spit

Décollage Pitomnik, visuel sur des explosions au nord de la ville. Regroupement avec l'escorte sur leur base au sud. Fonçons sur l'objectif plein sud. Chacun son pont, cibles détruites. Retour sur la ville en stand by, l'escorte est occupée plus au nord, pas le temps de dire ouf et 4 chasseurs rouges nous tombent dessus comme décrit plus haut, rapidement au tas on peut s'éjecter quand meme, RTA pour tout le monde. Sinon reco RAS.

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 22 Mai - 15:45

On a maintenant une meilleure idée de la position des forces rouges en cumulant les résultats des missions passées:
-un groupe est au sud, ne peut plus ré-encercler la ville (ponts coupés) mais peut remonter dans Stalingrad.
-2 groupes autour de Gumrak
-1 qui était entré dans Stalingrad au nord mais qu'on ne trouve plus. Ne peut être qu'à une vingtaine de km au plus, de son ancienne position

Nous avons:
-un groupe qui tient le pont Gumrak-Pitomnik et protège l'accès nord à la base
-un groupe qui a tenté de percer les lignes rouges au nord de Stalingrad et d'aller vers Gumrak
-un qui protège l'accès est à Pitomnik
-un qui est ressorti de Stalingrad par le sud pour interdire l'accès au groupe de chars rouges sud

Ce qu'on peut encore faire dans la mission 6, compte-tenu du fait que l'objectif principal est atteint, à savoir: avoir brisé l'encerclement et maintenir le contact entre Stalinragd et les positions bleues au sud
-couper le pont sud pour empêcher l'intrusion rouge dans Stalingrad par le sud
-soutenir une contre-attaque de nos chars pour tenter de reprendre Gumrak in-extremis

Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 22 Mai - 16:10

juste une chose je pense que pour une campagne comme stalingrad, 6 missions c'est un peu juste

autant pour une campagne comme malte c'est emplement bon, mais la 10 serait un bon compromis


_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Lun 23 Mai - 11:03

De toutes façons, on ne sait pas ce qu'on va faire après, on n'a pas encore d'adversaires.....

Alors faisons un petit vote pour pousser à 8 ou 10 missions.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debriefing   Aujourd'hui à 2:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Debriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» DEBRIEFING tournoi du 3 et 4 Avril 2010 a Chauvigny (86)
» DEBRIEFING du tournoi "Flames of War" de Cergy les 23/24 Octobre 2010
» Debriefing Black Pearl
» [debriefing] Mission Pique-nique au lac Satif
» DEBRIEFING fete du jeu de Neuville du Poitou les 21/22 Mai
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadrille virtuelle Kommando Werner MOLDERS :: Archives Campagnes KWM :: Stalingrad (O.T Rouge Hauswirth - Terminée)-