KWM Escadrille sur IL2. Du biplan au chasseur à réaction, l'aventure unique des pilotes de la Luftwaffe de 1936 à 1945. Escadrille Virtuelle il2 Kommando Werner Mölders de la luftwaffe est un groupe de pilotes virtuels passionnés par l'aviation.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Débriefing   Dim 12 Déc - 1:13

D'abord, merci à la douzaine de pilotes qui étaient au rendez-vous. Quand il y a de l'oppo sérieuse, même peu nombreuse, çà motive.

Excellent boulot de l'escadrille qui montre que même si El-Alamein a été une victoire rouge dans la réalité, ils vont devoir se cracher dans les mains pour reproduire le même résultat. Certes l'opposition n'était pas nombreuse mais ils ont aligné des pilotes de qualité qu'il ne fait pas bon avoir dans ses 6. Le boulot a été plutôt bien assuré et pratiquement pas un seul bombardier ennemi n'a pu voir la couleur de nos trains qui arrivaient à Sidi.

l'important dans ces missions préparatoires est surtout de se familiariser avec la carte; vous devez savoir où se trouve Fukah, El-Daba, Sidi, El-Alamein ou Kaponga Box où que vous soyez sur la carte, çà pourra faire la différence avec nos adversaires et vous sauver la peau. L'escadrille connait la carte, est bien menée dans chaque spécialité, à mon avis même des adversaires du calibre des SV et OBT vont devoir sortir le grand jeu pour tenter d'avoir le dessus. On a affaire à des adversaires particulièrement dangereux qui connaissent parfaitement leurs avions et n'ont pas cédé à la facilité de prendre des Spits mais savent la supériorité du P40M.

Donc, danger, cette campagne n'est pas gagnée d'avance, il va falloir faire gaffe à nos culs. Tenez-vous en à la doctrine de l'énergie pour revoir votre base, avec ce genre de gars céder au combat tournoyant sera mortel à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Ven 7 Jan - 23:53

Bon, première mission avec un scénario proche de la campagne.

N'ayant pas mis de caméras, je ne connais pas le résultat final de la percée rouge mais çà a peu d'importance puisque la campagne dynamique n'a pas démarré. Ceci dit on a arrêté peu de chars rouges, et au sol, c'est match nul: chaque camp a pris l'autre par suprise. Chili a fait un trajet furtif pour attaquer Kaponga et bousillé tout le dépôt, et les Rouges ont apparemment envoyé des chasseurs-bombardiers qui ont détruit le dépôt de Sidi, les bombardiers ne servant que de diversion.

Sur Sidi, on a fait une erreur de nav' et orbité sur El-Daba au lieu de Sidi pendant plus d'1/2h. Mayer n'avait que 75% de carbu, on volait à l'économie et on ne voyait rien de ce que les autres formations annonçaient sur Sidi.

Quand j'ai commencé à me douter du problème, j'ai emmené le Schwarm sur Sidi, Matt a repéré les bombardiers annoncés par Bull. On a fait une passe dessus mais Matt a annoncé les P40 quand Mayer et moi faisions la nôtre, on est donc remonté à 4000m à pleine vitesse. Là, on a croisé des Spits, on s'en est chargés avec Mayer (1 chacun) pendant que Matt s'occupait des bombers. Mais les B25 c'est méchant et après en avoir eu un il se fait endommager le moteur.

Mayer étant juste en carbu, j'ordonne qu'on s'extraie vers El-Daba où on atterrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 8 Jan - 0:24

Alliers : Jarno - Spyduck
Mitrailleurs : Kaser - Badfly

Décollage cap 180, ensuite par sécurité je décide de suivre la piste au sol à vu Alt 1000, météo tres très clair, je tiens pas a nous faire repérer.

Rapidement un convoi sur nos 9H, nos blindés descendent vers le sud. Le groupe Jaune de 109 mené par Schnaps nous informe qu'ils viennent dans notre direction.

Ramm a une grosse dysentrie et ne peut voler, dans le coin l'eau est douteuse.

Après quelques minutes de vol, je dinstingue au loin de la poussière, je mène le groupe dans la direction, des chars mais pas de dca, mais celle de la base très proche nous arrose.

je décide d'engager de suite et demande a mes ailliers d'enchainer, au cas ou la chasse rouge arriverait.

mais grosse galère sur le secteur la route zig-zag en permanence, alignement très difficile, j'arrive sur le groupe de chars mais perpendiculaire, un seul explosera.

Jarno engage et loupe son larguage, Spy annonce etre perdu, mais regroupe rapidement, une passe un char en moins.

Jarno demande avec les sc 50 de faire sauter la dca, feu vert il en explose une, nous faisons un 5 ème tour, c'est trop je cherche désespéremment un convoi de ravito rien, nous devrions deja etre sur la route du retour.

des jeunes recrues nous accompagnent aux postes de mitrailleur, Kaiser et Badfly ils ragent de ne pas avoir leur aile

tout les deux annoncent des contacts dans tous les coins, cela ammène pas mal de confusion avec la chasse, c'est bon je donne l'ordre au groupe de prendre au 315 pour rtb

Spy traine un peu et se fera engager par des hurri, il préfère se crasher seul au sol plutot que de leur filer une victoire

au retour nos dépots sont détruits.


apres l'atterro la dca se déclenche des bombardiers arrivent pas le temps de redécoller, on entend siffler les bombes
avec Kaiser on fonce aux abris


************
1er constat un secteur difficile à l'engagement de blindés, piste en zig-zag permament

Base ennemi tres proche, la dca nous fait répérer, une attaque de Jabo sur cette route doit etre retardée, pas de cap direct

Pour PSY une fois le larguage effectué TOUJOURS dégager droite et cercler, c'est notre habitude


j'ai vu que Chili a fait un carton bravo, match nul, mais des 2 cotés les dépots sont resté sans protections










_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Ven 14 Jan - 23:56

Campagne dynamique mission 1

Je pars de Sidi au 240 vers la route Fuka-Kaponga avec 3 IA en MC202. Mon but est simplement de couvrir la route des Ju52 ravitailleurs au sud, et Mayer me demande de surveiller la route Kaponga-Sidi et celle de Fuka où se trouvent nos leurres.

Peu après avoir atteint Kaponga, mes IA plongent, je vois 2 puis 4 points noirs en contrebas. Les IA engagent le combat, j'attends un peu et plonge, assaisonne un Spit mais remonte immédiatement. Je vais recommencer l'opération 2 ou 3 fois mais je vois mal les Spits qui se battent sous les nuages avec mes IA, qui se font descendre rapidement. Je fais le minimum de zèle parce que je sais que sans équipier humain, si je perds mon alti ou ma vitesse contre 2 Spits humains, c'est fini. Donc j'envoie alors mon n°2, puis plonge derrière lui, le rappelle...l'essentiel est d'occuper les Spits, et Kilroy finit d'ailleurs par s'écraser. Il n'en reste alors plus qu'un qui s'est éclipsé.

Pendant ce temps des C47 sont repérés à Sidi, j'envoie les 110 dessus, c'est sans doute un leurre mais il ne faut pas leur laisser la possibilité de larguer du ravito dans nos lignes pour une éventuelle percée rouge.

Je remonte vers le nord en cherchant sur la route de Sidi mais je vole haut pour ne pas me faire surprendre par des bandits et ne vois rien. Enfin, je vois des tirs au sud d'El-Alamein, demande aux 109 d'aller y fixer la chasse ennemie pour permettre aux bombers d'attaquer El-Alamein.

Mayer me demande de surveiller la route Kaponga-Fuka, je repars au sud et vois alors un bimoteur straffer quelque chose sur la route. Je fais une passe dessus, et il va alors devenir une vraie sangsue. Je me maintiens hors de sa portée en faisant du VAD, mon n°2 a été abattu lui aussi, j'ai du mal à manoeuvrer pour ré-engager le A20, mais le fait fumer lors d'une longue passe dans les 6 bas. Presque à court de carbu, je me dirige vers El-Daba mais j'ai le A20 au cul je ne peux pas atterrir. Enfin les 109 arrivent, il est temps car je tombe en panne de carburant et me pose train sorti en plané comme à l'exercice...Ramm termine le A20 et couvre ma démonstration d'atterrissage au dead-stick...

Aucun mouvement ennemi repéré au sud, chasse fixée à Kaponga, route protégée pour les Ju52 qui ont dû pouvoir larguer sans être inquiétés. Apparemment les P40 étaient tous équipés de bombes; j'ai l'impression que la tactique d'en face consiste à nous laisser chercher leurs bombardiers et s'épuiser dessus, tandis que leur chasse fait le boulot en attaque au sol. Ils ont l'air bien rôdés à çà mais l'avantage est qu'on les rencontre beaucoup plus souvent à basse altitude ce qui est une bénédiction pour nous. (c'est mieux que du B&Z à 6000m avec des P40M qui sont même dangereux en G6...)


Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 15 Jan - 0:19

J'ai quitté rapide du fait de personnes deboulant a la maison.

Décollage direction El Daba Nr2 Spy qui me perdra de vu, NR 3 Jarno

Regroupement a El Daba, je vois mon groupe tous reste en formation, je reste dans leur six, devant faire demi tour rien ne presse.

Après le passage des 88, Jarno annoncent des contacts venant N-Est, il engage en descend 2 sur les 4, les 2 autres tomberont mais je ne sais par qui, une belle diversion (bien vu, pour attirer notre chasse)

Je surveille l'engagement au cas ou la chasse leur tomberaient dessus

Ensuite retour sur SIDI, Tanzer et ses italiens ne signalent aucun convoi, sur notre futur objectif

Mais Jarno plus à l'Est découvre un convoi de blindés, on engage, ma 1er passe rien, Jarno et Psy touche 2 blindés et une dca, plus à l'Est je vois le convoi de ravito qui arrive, nous y allons mais des P40 nous tombent dessus

je break serré, je plonge, il me perd mais engage Jarno qui sera blessé

Psy est touché et se pose dans nos ligne sur le vente, mon moteur droit fume je fais RTb stress sur le réglage du moulin a cause du bugg.

Jarno gravement bléssé touche un peu fort le sol, l'avion vire sur l'aile se retourne et explose


Je ne sais si SIDI est tombé, mais nous ne pourrons jamais arreter les chars à 4*110 c'est impossible





_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 15 Jan - 2:35

Les Ju88 peuvent faire du semi-piqué comme des Jabos, faut en profiter. mais ils ne peuvent faire qu'une passe rapide et disparaitre, après ils sont trop vulnérables. On peut donc utiliser 110 + 88 en Jabos.

Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Mayer
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 793
Age : 26
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 15 Jan - 2:42

je metterai les ju88 a l attaque de chars et les he 111 a la destruction des depot

spit c est pas avec 4 110 que l on gagne la guerre si vraiment on se retrouve dans la merde j equiperai les 109 de bombes comme je l ai fait avec les hurri a capuzzo
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 15 Jan - 2:53

j'y ai pensé aussi, qu'une partie de nos 109 prennent des bombes, en décollant de Sidi tout prêt de la ligne de front pour larguer qq minutes après le décollage puis grimper.
Le problème majeur reste que si un engagement se produit au radada, nos chasseurs sont foutus, surtout contre les Spits. Donc à n'utiliser vraiment qu'en dernière extrémité.

Quand je repense aux 2000m d'avantage que j'avais sur les Spits...si on avait été au moins 2 humains en 109 au lieu du Macchi avec ses lance-cacahuètes, on les massacrait. Là, je me suis baladé impunément autour d'eux en les harcelant. Si on a l'avantage d'énergie donc d'alti, on n'a quasiment rien à craindre des zincs ennemis.

D'ailleurs, le MC202 il pose un problème sérieux: il n'emporte pas de bidons, et il ne peut pas tenir en l'air les 1h15 de mission. Donc si on en a besoin au début, faut pas compter dessus à la fin. Si on en a besoin en fin de mission, il faut les faire décoller plus tard, donc de plus loin pour éviter de décoller sous les bombes à Sidi...il faudrait peut-être songer à les rebaser au moins à El-Daba.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 15 Jan - 12:32

ha les chasseurs va falloir vous entrainer au Jabo

curieux rien au sud, il a du planquer des forces a l'Est de kaponga

_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
Chili
Invité
Invité


Nombre de messages : 250
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Débriefing   Dim 16 Jan - 4:49

KWM_Mayer a écrit:
je metterai les ju88 a l attaque de chars et les he 111 a la destruction des depot

Ok. A votre disposition!
Alors, on va exploiter la nature polyvalente de Ju88, comme c'etait le cas dans l'histoire.
Quand même, dommage qu'on n'a pas de la version Ju88P en Afrique.

P.S. Débrief bombers - un dépot de carbu est détruit sur la base d'ElAlamein. Mission réussie à 50%.
Problèmes techniques et de communication, à améliorer dans prochaines missions.
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Lun 17 Jan - 12:00

C'est quoi le résultat de la mission au sol? apparemment il y a eu une percée rouge? c'était à l'endroit prévu (de Kaponga vers Sidi?) Si oui, le plan se déroule comme prévu.

A propos des ponts: on a encore pas tranché à savoir si des ponts détruits devaient l'être à la mission suivante, etc. Mais une chose est sûre: si un pont est détruit au cours d'une mission devant un groupe de véhicules, ils seront bloqués.

Puisqu'il y a du carbu à El-Alamein (un dépôt restant), on peut s'attendre à une poussée rouge au nord qui va sûrement mobiliser des avions. Donc on devrait être assez tranquilles au sud.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Lun 17 Jan - 16:28

Mayer avait posté ça :

"alors j ai reperer eb fin de mission 2 groupes de char anglais se faisant decimer au portes de sidi plus 2 convoie de ravitailllement 5km plus loin dont un qui ne sera plus la j en ai boussiler la moitier

au sud j ai reperer 1 convois de ravitaillement faisant route vers le nord mais pas char sinon la base de kaponga n a pas de dca ni de reservoir

a el alamein l attaque sur le depot a fonctionner malgré que la tactique initial n a pas été respecter mais elle a servie a rien puisque un seul des deux depot a ete detruit

donc en resumer le front ne bouge quasiment pas et prochaine mission attaque sur kaponga
"




_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Lun 17 Jan - 18:12

La même question doit se répéter dans les 2 camps: où est le 3° groupe de chars ennemis? c'est le joker, celui qui va faire basculer la campagne au sol pour un camp ou l'autre. Apparemment ils n'ont pas fait ce qu'on a prévu, donc le suspense reste entier.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 10:53

campagne dynamique mission 2

d'abord, l'épisode qui restera dans les "anales" du KWM: au moment de l'arrivée sur le tarmac, je suis en tête de 2 Schwarms à El-Daba, et les pilotes derrière me voient sauter de mon avion et courrir....vers les chiottes de la base!! et revenir 2mn après.
C'est l'effet "turista égyptienne", dont souffre également Mayer. (noter qu'à son arrivée en Afrique, Heinz Bär avait lui aussi chopé une saloperie du même genre; çà fait plus "immersif")

Les F4 perdent Lipfert dès le décollage, qui s'écrase pour une raison inconnue. Avec mon n°3 Matt sur les G2, on grimpe au-dessus de la couche pour aller nous mettre en patrouille à Sidi.

A peine arrivés, on entame une rotation, mais Matt annonce des bandits. Il est engagé mais c'est un peu confus, je vois de multiples contacts mais pas le combat, je croise nos IA en G2 ainsi que des MC202 et demande à Mayer qui les leade, de les emmener au sud pour éclaircir la SA. Enfin, je vois Matt avec 2 contacts dans mes 7h, vire. Il a emmené les 2 Spits en VAD, ils finissent par le lâcher, en perte de vitesse. Je les reprends et shoote les 2 puis les abandonne à leur triste sort, ils tomberont tous les 2.

Le problème est qu'on a dû larguer les bidons prématurément, maintenant il faut voler à l'économie. On voit passer les He111 que Matt va identifier; j'annonce au groupe "Kaponga" que les gros culs sont en retard et qu'il faut attendre leur passage à l'abri. Mais au sud, çà chauffe: les Spits survivants sont allés à la rescousse des P40, et plusieurs 109 sont abattus. Apparemment il y a eu quelques manquements aux règles de protection mutuelle dans leur Schwarm d'après les témoignages, et Ramm reste seul à protéger les 110.

Enfin, nos chars approchent de Kaponga, on ne peut plus attendre et j'envoie les 110 attaquer la base, tandis qu'au nord, les Ju88 engagent des chars, en détruisant 3, puis rentrent. Les 110 détruisent les défenses de Kaponga, ouvrant la voie à nos blindés qui s'emparent de la base.

Au nord, fausse alerte quand un Ju88, phare d'atterrissage allumé, approche de Sidi. Ensuite, Matt annonce 4 contacts au nord, pieds mouillés. Ils sont assez gros, on plonge et d'après leur mouvement, je pense pouvoir faire une frontale. Mais ils virent vers l'est; j'arrive dans les 6 haut de la formation, annonce des B25 et fais une passe sur le n°4. Hélas c'est dangereux, et il me fume le moteur avant que j'aie pu le descendre. Pare-brise plein d'huile et moteur calé, j'annonce que je rentre à Sidi en plané. Matt abat un B25, je me pose à Sidi train rentré sur la piste.

Apparemment l'offensive au sud a réussi. Un groupe de chars ennemis remonte vers Fuka mais se trouve maintenant coupé de ses lignes et ne peut plus obtenir de ravito depuis Kaponga.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 12:10

j'enmène le groupe composé de JARNO et SPY sur la route de Fouca, de la nous prenons la direction de Kaponga
a mi route Jarno repère un groupe de véhicules a l'arret demi-tour plusieurs camions et une dca.

Spy qui bouillonne de les engager, pense repérer des chars au bout de plusieurs tours, il fait une passe rapide straff
mais pas de blindés. On continu a descendre la route et la un gros convoi de chars remontent sur Fouca.

pas d'engaement on continu sur Kaponga, le ciel est vide. A notre arrivé la dca comment a tirer sur nos blindés

la dca m'encadre, Jarno en profite pour plonger, mais il tombe direct sur le 88, qui nous donnera beaucoup de mal et se fait descendre.

Avec Psy en entame passe sur passe, les bunkers sont costaud il nous faudra 5 à 6 passes chacun pour les réduire
sauf le dernier. les blindés arrivent sur la base, Mayer entre dans la danse sur le 88

Psy fuite de carbu fait Rtb, je prends plusieurs coups l'avion est instable je dois rentrer aussi

il ne doit rester qu'un canon sur la base les blindés tirs dessus

je ne sais si kaponga est tombé, Psy sans carbu se pose sur le ventre

retour a Sidi c'est chaud, la chasse a court de carbu demande priorité, je suis aligné avion difficile je continu l'approche ne sachant si je peux refaire un second tour

on se pose sans encombre meme mon Ia curieux d'ailleur il doit avoir des souçis


le reperage de la vitesse en ATA a été précieux du fait du probleme de verrière







_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Heinz
Oberfahnrich
Oberfahnrich


Nombre de messages : 662
Age : 29
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 12:47

KWM_Tanzer a écrit:
campagne dynamique mission 2

Apparemment il y a eu quelques manquements aux règles de protection mutuelle dans leur Schwarm d'après les témoignages, et Ramm reste seul à protéger les 110.

Pour ma part en effet j'ai manquer au regle, perte de sang froid ? aucune escuse ?
Voila la situation,
Bull, Moi, Ramm decendons sur les A20 puis les spits et P40 rentre dans la danse,
Je suis engagé, je le signal, Ramm qui etais numero 3 donc derriere moi, me dis de partir en droite ... ( je n'aurais pas du l'ecouter mon Leader c'etais Bull pas Ramm) j'avais perdu de l'alltitude je suis rester en bas pendant 5 petite minute tous seul avec mon P40 au cul, pendant que Ramm et Bull etais occupé la haut,

Dans l'action etant engagé, le premier qui ma repondu je l'ai ecouter, etant numero 3, donc derriere moi j'ai penser qui l'etais en mesure de me degagé rapidement, en faisant cette manoeuvre j'ai en effet laisser Bull seul.
Revenir en haut Aller en bas
Bulldozer
Invité
Invité


Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 16:29

"Le Bull craque son slip" ou "Ya quelque chose de pourri au royaume des F4":

Bon,ca fait maintenant qq missions que je repartage avec vous depuis decembre,et je constate des lacunes recurrentes
Commencons par les faits:

Je leade les F4
en cours de nav partage d infos avec Ramm,pilote Uber experimente,navigateur hors-pair,communication excellente(choix d altitude,route a suivre,tout cela se discute et se partage sans problemes)
Je repere les contacts,nous sommes a 4000,eux a 1000-2000,nous avons l avantage de l altitude,
1)je propose de descendre pour identifier
2)tout va bien,700 km/h,bombers ennemis reperes,je demande a Ramm si c est bien judicieux de larguer les bidons pour attaquer des bombers,niveau communications,pas de pb
3)P40 d escorte autour des bombers,la question de larguer les bidons ou non est caduque
4)a toute vitesse,je fais une passe sur un bomber,que je fais fumer,puis,bourré d energie,je remonte comme un malade
jusque la,tout va bien(sur l air de "La Haine")
5)message de detresse de Heinz qui,coincé a 1000 metres(!!!???!!!),se fait fumer
Impossibilite d aller l aider(je ne sais pas ou il est,puisqu il devait etre derriere moi....de plus,au meme moment,ramm appelle a l aide a mon altitude,je choisis d aider ramm,a proximite,plutot que de partir a basse altitude dans la recherche aleatoire de mon ailier)
6)appel a l aide de ramm,qui,a mon altitude,est poursuivi par un P40 en montee
Il l entraine en VAD,comme a l exercice,je remonte sur son poursuivant,m en approche suffisament pour tirer,il me voit,break,Ramm est donc degage,je poursuis le P40,qui pique,remonte,toujours moi a ses fesses,message de ramm:
"je peux le prendre?je vais pouvoir tirer"
Considerant que ce message est motivee par une solution de tir plus efficace que la mienne,j aquiesce,ramm abat l avion,et,a la meme seconde,je me fais cribler de balles

Analyse d'une deroute:
Partis d un avantage tactique initial ecrasant,l assaut se transforme en deroute
Interpretations toutes personnelles :
a)le cas Heinz:
_se fait engager a basse altitude alors qu il etait cense me suivre dans une passe issue du manuel:
on pique,on identifie,on engage a toute vitesse et on remonte(doctrine maintes et maintes fois rabachée au sein du KWM)
Que s'est-il passé Heinz???
_Sans ailier...ben j ai l air d un con et je me fais descendre de base
Cela fait plusieurs fois que Heinz est mon ailier,je suis desole,mais c'est mon devoir de signaler qu a ce poste,Heinz est inexistant ,voire n en fait parfois qu a sa tete.Retour en formation plus que necessaire
Si ma technique de vol ne te sied pas,je conseillerais que tu sois l ailier de qqun dautre,manifestement,l alchime du vol en paire n opere pas entre nous(au contraire du vol en paire avec Hartmann qui a fonctionne tout de suite par exemple)

b)le cas Ramm:
une fois dégagé,il engage l avion que je poursuis,au detriment de ma protection;Risque calculé?Ben la,tu t'es planté dans tes calculs Rammi!
deux avions sur une cible alors que l un aurait pu couvrir l autre,encore une doctrine du KWM maintes et maintes fois rabachée qui part en fumée


Conclusion:
Les fondamentaux tactiques du KWM s envolent des que l ennemi apparait,les pilotes n en font qu a leur feeling
je tire la sonnette d alarme

Veuillez noter que je cite des noms non pas pour faire des reglements de compte,rien de personnel dans tout cela,j espere n avoir rapporte que les faits et juste les faits
C est bienl absence de tactique dans son ensemble que je denonce
D autre part,je suis bien entendu ouvert a toute critique,j aimerais bien savoir ou j ai chié pour obtenir une confiture pareille!
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 16:56

J'attends le témoignage de Ramm mais en ce qui me concerne, zéro pointé pour tes n°2 et 3.

Les règles que citent Bull ne sont une nouveauté pour personne, donc aucune excuse valable.

-rester à basse altitude (Heinz): mortel. Rappelez-vous l'ensemble des missions sur IL2, ici ou ailleurs: aucun pilote bleu ne survit à basse alti.

-un n°2 SUIT SON LEADER. La survie des 2 en dépend. Encore une nouvelle preuve hier

-un n°3 obéit à son n°1 et le couvre au lieu d'engager ses cibles à sa place (çà c'est pour Ramm, qui possède les brevets StaKa, Schwafü et RF, donc aucune excuse). Ce comportement c'est de la course au kill. Dans la réalité çà vaudrait une interdiction de vol.

PS: j'ajoute (mais çà c'est ma vision personnelle des choses, pas des règles tactiques):
-un officier est responsable de ses hommes. Dans le jeu, un officier est responsable si la soirée de ses équipiers est réussie ou gâchée. A ne pas oublier.
-la croix de chevalier ne doit pas être une breloque. Le minimum c'est d'être chevaleresque: offrez toujours la possibilité à vos équipiers de reprendre vos cibles ou laissez-les leurs. Un pilote qui apprécie son supérieur est un équipier fidèle et efficace.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
Rammbock
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1517
Age : 31
Localisation : Curacao
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 19:03

Primo, Je m'en fout d'ajouter un avion à mon palmarès.

exposé de situation.

1 le VAD se termine.
2 bull poursuis le p40 en descente.
3 je suis entre 500 et 1000 mètres au dessus du duo, je renverses et suis Bull.
4 Je descend à 700 km/h, et me retrouves à dépasser bull par le haut et dans une situation de tire rapide sur le p40 ce que je fais.
je n'ai pas vus l'autre contacte qui a engagé bull. et je suis d'accord que je me suis planté. j'aurais mieux fait de rester plus haut.
Peu après la passe sur le p40 je parts en immelman, pour porter assistance à bull, qui fume, et me fais engager par un spitfire.

La course au kill n'à absolument rien à voir, ça fait un bout de temps que le compte n'a plus tellement d'importance.
.
j'ai fais une erreur, et je m'en excuse Bubulle.
Revenir en haut Aller en bas
Bulldozer
Invité
Invité


Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 19:55

Je ne parle pas de course au kill...pour moi,ce concept n existe pas
Pour moi,le probleme,c est que quand tu m as demande d engager ma cible,je pensais que,ayant l avantage de la hauteur,tu faisais cette demande:
1)en ayant une opportunite de tir meilleure que la mienne(ce qui s est avéré exact)
2)sachant que je ne risquais rien(je pensais que j etais couvert en consequence de ta position de superiorité)

je pense que ca demontre bien que dans ce type de situation,particulierement contre des joueurs humains,le principe de precaution doit s appliquer avant tout

Et pas besoin d excuses,ce que je demande,c est une prise de conscience collective,et a mon avis cet exemple le prouve,tactiquement,on est vraiment pas a la hauteur
C est d autant plus rageant que les fondamentaux de la tactique sont rabachés sans arret
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Heinz
Oberfahnrich
Oberfahnrich


Nombre de messages : 662
Age : 29
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 20:50

J'ai fait ma passe sur le A20 apres toi et je me suis fait engagé aussitot, la au lieu de continué a monter derriere toi j'ai entendu ramm me dire de viré a droite je l'ai fait, voila pourquoi je t'ai pas suivi et pas repris d'altitude, ok grosse erreur de ma part.

Apres comme tu le souligne si bien, c'est des regles qui son rabaché sans cesse, mais entre le papier et le moment ou sa arrive, meme si on connait les regles on ( ou du moins je ) aurait tendance a mettre les regles de coté et en faire qu'a sa tete pour s'en sortir, avec le P40 au cul, désolé mais je me voyais pas continuer derriere toi je serais mort encore plus tot ( il me semble ).

La aussi sa peut faire la difference sur la qualité d'un pilote le sang-froid, et oui avec mes 6 mois d'experience je n'ai pas encore acquis ce petit truc.
Maintenant pour ce qui est de ne plus voler ensemble pas de soucil, si c'est ton choix, apres tous je suis que ailier, et c'est les leaders les maitres Wink
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Sam 22 Jan - 22:15

Je dois avouer que je trouve ce remontage de bretelles justifié certes, mais injuste. Injuste parce que fréquemment d'autres (y compris moi) faisons des bourdes, que personne ne relève. Parfois çà tombe sur certains parce qu'il y a eu des conséquences, des pilotes dont la soirée a été gâchée et qui font un rappel à l'ordre. Mais çà devrait s'appliquer à tout le monde. On réfléchit à un moyen éventuel d'évaluer régulièrement le groupe, Spit et Matt prendront une décision avec l'aval de l'ensemble des pilotes.

Citation :
contre des joueurs humains,le principe de precaution doit s appliquer avant tout
Oui. Je vous invite à lire ce que vous pourrez trouver comme témoignages de Louis Delfino, un pilote à la réputation un peu glauque car après la campagne de France il a volé pour Vichy avant de rejoindre le NN. Mais vous serez surpris de la rigueur et de l'efficacité de ses tactiques: toujours une partie de la formation non engagée et qui reste en défense, passes collectives sur les cibles...un grand monsieur de la tactique de combat, au moins autant que Mölders qui est juste plus médiatique.

Pour être cohérent avec Delfino et Mölders, non Heinz, tu ne dois pas être exclu d'une paire ou ne plus voler avec tel leader. Ce n'est pas la solution. La seule bonne solution ce sera l'expérience et de faire ce que disait Mölders ("un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif"). Je sais (j'y suis passé aussi évidemment) que quand on a peu d'expérience, une fois le combat engagé, on a le rythme cardiaque qui accélère, les pensées deviennent confuses et contradictoires. Difficile de prendre la seule décision qui est la bonne. Cette phase était fatale pour beaucoup de pilotes dans la réalité (et combien de fois suis-je "mort" moi-même??), mais on a la chance de ressusciter à chaque mission, donc un jour tu trouveras çà facile...et évident. Forcément.

Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Débriefing   Dim 23 Jan - 1:08

KWM_Heinz a écrit:
j'ai entendu ramm me dire de viré a droite je l'ai fait, voila pourquoi je t'ai pas suivi et pas repris d'altitude, ok grosse erreur de ma part.

Pendant le combat est tu sur que cette phrase etait pour toi ? elle était peut-etre destinée a un autre
une confusion du destinataire et hop cela se termine mal.

Coté Jabo, je suis heureux pendant 1/4 d'heure, j'ai pu empecher Psy de fondre sur les camions
mais il m'a couilloné, en me disant " je fais juste un passage reco " ben non il n'a pu s'empecher de tirer

au risque de manquer de munitions pour les dca objectif principal, il a eu du bol il a cassé de la dca et il est rentré vivant, autrement il allait se faire engueler

le jabo et la chase sont différent, mais meme pour nous si une discipline sérieuse et rigoureuse n'est pas appliquée on fera du boulot de merde, et un seul chien fou dans le groupe peut tout foutre en l'air.


en doublure de Tanzer
" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (W.Mölders)


sachez qu'un leader peut faire des remarques a son aillier et de meme un aillier envers son leader

des 2 cotés une remarque sera surement toujours bénéfique, simplement ne pas le prendre mal, et bien reflechir avant de repondre SURTOUT par post

l'enguelade ne meme à rien


AU final tous connaissent bien les tactiques de vol du KWM, mais parfois il y a dérive, alors on doit trouver un truc pour recadrer

en cause :

1 chasse au kill

2 incompréhension a la radio

3 non respect des consignes

il y en a d'autres ? pour une synthèse



_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Kaiser
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1463
Age : 38
Localisation : dunkerque, nord
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Débriefing   Dim 23 Jan - 10:18

je n'ai pas fait la mission, je ne suis là que depuis peu mais je vais parler en connaissance de cause via mon ancienne escadrille la JG2.

Des erreurs durant les missions, tout le monde en fait et personne n'est infaillible, des messages radio incompris ou prit pour soi, la tentation, un avions passe devant soi envi d'une victoire, la gâchette qui démange, je les déjà fait et j'en ai prit pour mon grade en perdant mon leader et que celui-ci se fasse descendre par exemple, j'ai apprit de mes erreurs et j'en suis fière, mais je dirais une chose et comme spit la dit; ne pas s'emballer sur le forum qui créerais des engueulades avec nombre de messages pour des erreurs qui sont passés mais qu'il ne faudrait pas qu'elles se reproduisent ( attention je ne fais pas la morale car je n'en ai pas le droit !!!), mais parce que nous avons perdu de bon pilotes dans l'ancienne escadrille de la JG2 pour des messages comme cela.

cette opinion n'est que la mienne et je ne suis qu'un simple élève mais qui aime donner son vécu, et n'a pas envi de revoir les même situations dans cette escadrille où je me sent bien.

amicalement kaiser afro

_________________
"l'écart est faible entre couardise et intelligence" Manfred Von Richthofen
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Heinz
Oberfahnrich
Oberfahnrich


Nombre de messages : 662
Age : 29
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Débriefing   Dim 23 Jan - 11:39

Oui Spit le message etais pour moi, Ramm a annoncé qui me voyait puis ma donner l'ordre.

Ce genre de post pour ma part y'a pas de soucil, c'est pas pour ce genre de remontrance que je vais m'enerver, et elles sont justifié je l'admet.
Et c'est pas parceque y'a pas une symbiose entre Leader/Aillier, que sur " Terre " ou a la radio jvais pas pouvoir blairé le mec, j'ai aucun soucil avec personne pour ma part Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débriefing   Aujourd'hui à 18:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Débriefing - Ch'ti Bowl II - 2012
» Débriefing des matchs J2 (J1 ou J3 pour d'autres).
» kneeboard-briefing
» [Partie 2 de La Tempête : introduction] Briefing (Humains et Hérétiques seulement)
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadrille virtuelle Kommando Werner MOLDERS :: Archives Campagnes KWM :: El-Alamein (O.T Mayer - Terminée)-