KWM Escadrille sur IL2. Du biplan au chasseur à réaction, l'aventure unique des pilotes de la Luftwaffe de 1936 à 1945. Escadrille Virtuelle il2 Kommando Werner Mölders de la luftwaffe est un groupe de pilotes virtuels passionnés par l'aviation.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Birmanie 2 -VFA & KWM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Birmanie 2 -VFA & KWM   Mer 30 Oct - 17:57

Mandalay est tombée. L'offensive Japonaise continue en direction de Chindwin River, en passant par Monywa.

- Objectif : Base de Monywa 2 groupes de G4M1 : Destruction avions au sol. Escorte de Zéro.

- Objectif : Chindwin River. 1 groupe de B5N2 et 1 de D3A1 - avions au sol,  Escorte de Zéro.

- Zago ensemble dispositif : BC-49.


Pour le moment tout est calme à Monywa et Chindwin River.




Le groupe des D3A1 est mené par SPIT.




Les Zéro d'escorte des bombardiers est leadé par HEINZ.




De nouveau YANN est NR 2, une équipe se forme, mais à notre grand désarroi victime du NR 4 du groupe.




Pour les Bombardiers SAVOYARD prend les commandes du second groupe.
TANGO ne pourra décoller problème hydraulique malgré de nombreuses tentatives, un autre bombardier Japonais prendra sa place.






Pour les B5N2 c'est KAISER qui mènera, et fera office de Staffelkapitän.





Habitués aux horaires des attaques Japonaises, les AVG sont en patrouilles...





Tous les groupes sont en l'air et se dirigent vers le zago, c'est la que se produit l'incident avec YANN. Le NR 3 veut absolument se placer à gauche et tourbillonne en permanence autour de YANN en Nr 2. YANN ne bronche pas et persiste.




Le 3 dépasse YANN toujours à gauche, de ce fait le Nr 4, vient le percuter.




Les 2 appareils explosent. Stress... nous attendons tous la phrase magique, en sachant bien entendu que c'est fichu "RELANCE " mais il est déjà tard, il y a déjà eu une relance, application du règlement les 8 minutes de vol sont passées, KAISER a du faire le choix à regret, après un long temps mort... poursuite de la mission !





Soukoumy shushi couvre les Jabos.




Dans le secteur des objectifs, le cuivre se met en place...




La ils abusent




Et la erreur d'appréciation, SAVOYARD à la tête de son groupe annonce, qu'il est à 20 kms du zago,  KAISER quoi ? 20 bornes du coup il ordonne un cercle sur le zago avec SPIT, pour attendre les bombardiers...





Pendant ce temps ne se doutant de rien, la ravito en " corned de beef " arrive.




Retour au zago, le groupe 1 est bien en place, SAVOYARD groupe 2 en visuel.




SPIT scrute vers le sol, mais quand tout s'en mêle, ni lui ni KAISER, ni SAVOYARD, ni HEINZ, ne se voient et pourtant tous sont bien au RDV. Différence d'alti, nuages mystère...

KAISER continu à faire cercler les jabo, et pendant ce temps les bombardiers continuent
leur route.






SAVOYARD annonce visuel sur objectif, Ptain... coup de gueule de KAISER qui lui ordonne de cercler pour que l'on regroupe.

Mais pendant ce temps le groupe 1, lui arrive sur zone de largage. Au fond cette erreur nous sauvera peut-être la peau.






Les P40 plongent sur le groupe de tête.





Sur les bases rouges, La formation Japonaise est plus importante que d'habitude.
Du coup des renforts décollent.





Dommage les orchidées sont en fleurs.





Le groupe 1 des G4M1 se déleste.




Pendant ce temps, KAISER et ses B5N2, SPIT avec ses D3A1 poussent les machines au maximum à la limite de la surchauffe. Silence et tension dans le cockpits.




Patiemment ils rôdent....




Après regroupement, SAVOYARD arrive sur son objectif en file indienne.





Coup au but.




Pendant ce temps le groupe 1 déguste.





Les mitrailleurs Japonais, ne se laissent pas faire, cela donnera une idée à SAVOYARD...




Les jabos se resserrent, leur escorte a plongée sur les P40.




HEINZ attend que le groupe 2, dégage pour rejoindre les jabos sur leur objectif suites aux instructions données.




En fait de dégagement, un coup de génie sutpide de SAVOYARD, il se lance rada avec son bombardier, en mitrailleur arrière il canarde les C47.




Et voila pour vouloir gagner quelques points, il le paye cash, coup au but de la dca." CIBLE DETRUITE "





KAISER arrive sur zone. SPIT repère trois contacts qui leur arrivent droit dessus. Hurlement P40 !

HEINZ Magnes toi à venir !!!





Les P40 nous croisent emportés par leur vitesse. KAISER plonge de suite sous le feu intense de la DCA. Trop de traçants l'encadre, gêné il loupe se cible de peu.




SPIT profite que le feu est concentré sur KAISER et plonge, dans moins de 30 secondes se sera trop tard. (JARNO silence...)




On commence à s'habituer au style Dunkerque...




HA! HEINZ toujours le bienvenu, l'œil vif, la main droite sur la gâchette tel John Wayne.




Alors la chapeau bas, les Pilotes Japonais sautent devant les avions et non derrière, cela et du à la culture du Bushido une certaine façon de voir le ARA qui RIT.





Pour KAISER et SPIT, la culture est plutôt dans qui sera rentré le 1er à la base.

Une course éperdue s'engage. Personne ne pense à dire à HEINZ chaire à canons, que les jabos sont en RTB. En gros c'est démerde toi...





HEINZ s'imprègne lentement avec son copain Souzy Grosaké, il se prend pour un Samouraï, et fait face au P40 avec son ailier. A 3 contre 1... faut déjà être sacrément imbibé.

La c'est une passe d'Aïkido.




Par manque d'habitude il se plante le sabre dans la queue.




Blessé, il laisse son NR 3, et rompt le combat, nous venons de lui dire que nous somme en RTB.

Avions endommagé, pilote blessé, il tente une piste de déroutement mais elle est fermée, il continue sur la suivante.





Tout à coup le moteur se met à fumer, une durite éclate surchauffe moteur, pare-brise plein d'huile.




La malchance, cette piste aussi en restauration est fermée, l'appareil est au bout il se pose sur le ventre.




KAISER et SPIT tapent la discute dans leur canal radio, il est bien comme mec HEINZ, ouai il est pas mal.   SPIT un autre verre, ouai si tu veux...


_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Birmanie 2 -VFA & KWM   Mer 30 Oct - 22:40

Laughing encore une mission bien rocambolesque, que d'imprévus!

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Kaiser
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1463
Age : 38
Localisation : dunkerque, nord
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Birmanie 2 -VFA & KWM   Jeu 31 Oct - 13:36

merci pour cette mission spit, le compte rendu est au niveau de ta prouesse au manche, vais-je avoir une coups de pouce pour pouvoir passer en grade à force de ciré ses pompes ????

_________________
"l'écart est faible entre couardise et intelligence" Manfred Von Richthofen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Birmanie 2 -VFA & KWM   Aujourd'hui à 0:25

Revenir en haut Aller en bas
 

Birmanie 2 -VFA & KWM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Birmanie, la dictature de l'absurde
» [BOD 10/05/08] fret pour la Birmanie
» Spit comme neuf en Birmanie
» Mon voyage en Birmanie (juillet-août 2011)
» Merci ffm44 pour la campagne de Birmanie 1942
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadrille virtuelle Kommando Werner MOLDERS :: Zone publique :: Le KWM en images.-