KWM Escadrille sur IL2. Du biplan au chasseur à réaction, l'aventure unique des pilotes de la Luftwaffe de 1936 à 1945. Escadrille Virtuelle il2 Kommando Werner Mölders de la luftwaffe est un groupe de pilotes virtuels passionnés par l'aviation.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Port de Bari Italie 1943

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Port de Bari Italie 1943   Sam 27 Avr - 21:59

Surnommée le « second Pearl Harbor », l’attaque allemande de 1943 sur Bari eut des effets sensibles sur l'approvisionnement allié et ses capacités aériennes en Italie. Mais elle révéla également un secret que Churchill tentera ensuite de préserver : des bombes au gaz moutarde prêtes à être utilisées.




http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Histoire/His0018-RaidLuftwaffeBari.html


Le port de Bari sur l’Adriatique





105 JU-88 décollèrent d'Italie et de Yougoslavie.





Italie du Nord.





HEINZ Leader du second groupe d'escorte.





PSYDUCK son Nr 3 - pas eu le temps de repeindre l'avion.





MAYER Stafell et leader le 1er groupe de protection.





SPIT en Nr 3.





A Barni le déchargement continu, tous feux allumés les Alliés en pleine confiance...




Pendant ce temps les 88 qui ont décollés d'Italie se regroupent.





SAVOYARD leader des bombers met le cap vers Barni.






Au-dessus de lui, un groupe de BF109 veille.





HEINZ prend les devants et s'aventure au-dessus du port.





PSYDUCK est inquiet pas de chasse ? le désert, ce n'est pas normal.





Les 88 se sont tous regroupés et foncent sur Barni. Cela me rappel un lointain souvenirs "la Bataille d'Angleterre" !






MAYER maintient son groupe en fin de file des bombardiers, avec SPIT en formation serrée.





Toujours pas de chasse un rêve, le 1er groupe de JU88 est en approche.





HEINZ surveille toujours la tête de la formation.





C'est parti le 1er groupe plonge surs ses cibles.





PSYDUCK toujours rêveur mais ou est la chasse ?, super dans 1 heure à la maison.






Les 1er cargos sont touchés, pas de chasse presque aucune dca....





MAYER veille au grain, au-dessus le ciel est vide.





SAVOYARD explose un cargo par un coup direct. Le John Harvey





SPIT regroupe avec MAYER en admirant le spectacle.






LES 88 mettent de suite cap au nord en prenant de l'altitude.







NON HISTO à partir de la.


OUI mais, le regroupement dans la baie a été signalé, la chasse alliés à décollée.




P40.




Mustang.





P38.






Mosquito. Ils ont mis le paquet.






Même les Red-tail , mais relégués à une surveillance en mer au cas ou les 88 couperaient à travers, mission de merde quoi !





Les 88 continuent de grimper.





Avec les 109 en couverture, mais les Spits arrivent.





La mêlée s'engage.






Les P40 déboulent en trombe sur les 88.






SAVOYARD reste discret et part chance ne sera pas inquièté.





MAYER annonce l'engagement.





SPIT le couvre, mais un P40 coupe la route, il fonce sur MAYER ou sur les JU ? il l'engage.





HEINZ a eu chaud un P51, lui tombe dessus, mais il dégage brusquement à cause d'un 190 qui ouvre le feu.





Pour les 88 ce n'est plus la fête.





Un groupe de P38 les massacres.






MAYER rencontre un P51, une erreur.





PSYDUCK lui a trouvé un copain, mais comme d'hab cela se termine mal.





Sans le savoir HEINZ sauve les fesses de SPIT, mais le P40 n'a pas apprécié, il ne le lâchera plus.





Collé à son train pendant 8 minutes, HEINZ finira aux bout des ficelles, faisant des signes à PSYDUCK dans le même cas.





pta.. ce n'est pas "Le jour le plus long" mais ils veulent pas les lâchers les 88.





SPIT rencontre un P40.






MAYER croise un groupe de C47, avec des pilotes complètement éberlués par le spectacle..






Bon la routine.





Maintenant c'est les Mosquitos qui massacrent les 88.





Problème réglé par SPIT.




et bien non même gravement touché, il retourne canarder les JU, la on doit en finir.






Ce soir MAYER est en vaine, il rencontre plein de monde.




Et un.





et deux, mais le 3ème lui file discrètement le train.





Après 10 minutes de combat, malgré un moteur touché, le P38 enverra MAYER prendre un bain.






SPIT attend MAYER, mais la tour lui annonce qu'il rentrera avec HEINZ et PSYDUCK grâce à la marine, ce qui est 10 fois plus dangereux qu'un P51. Généralement les pilotes ne revolent pas avant une semaine, sauf HEINZ, mais la c'est une question d'entraînement.





SAVOYARD de retour. avec 70% des JU88.






_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
 

Port de Bari Italie 1943

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le tour du monde de Mish80 (terminé)
» [A Valider] Port-Guyet
» Battlefield 1943 HD PS3/360/PC
» Dans le port d'Amsterdam ...
» Is it necesary open any port in my Internet router?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadrille virtuelle Kommando Werner MOLDERS :: Zone publique :: Le KWM en images.-