KWM Escadrille sur IL2. Du biplan au chasseur à réaction, l'aventure unique des pilotes de la Luftwaffe de 1936 à 1945. Escadrille Virtuelle il2 Kommando Werner Mölders de la luftwaffe est un groupe de pilotes virtuels passionnés par l'aviation.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Amok   Sam 15 Déc - 17:12

suite à la nouvelle tuerie d'hier, j'ai fait des recherches. C'est bien l'amok qui est en train de se répandre dans les sociétés occidentalisées, comme une épidémie:
"L'amok est le fait d'une personne agissant seule. C'est un accès subit de violence meurtrière qui prend fin par la mise à mort de l'individu après que ce dernier ait lui-même atteint un nombre plus ou moins considérable de personnes. Cette forme de l'amok observée par des voyageurs et des ethnologues notamment en Malaisie, Inde, Philippines, Polynésie, Terre de feu, Caraïbes, Région arctique ou Sibérie est un comportement exclusivement masculin. Si les causes du déclenchement sont socialement déterminées et de l'ordre des frustrations importantes (humiliations, échecs en publics) induisant un désir de vengeance, le mécanisme est celui de la décompensation brutale. Parfois simplement qualifiée de « folie meurtrière », la course d'amok est assimilée à une forme de suicide. Bien qu'elle soit ordinairement perpétrée à l'arme blanche dans les sociétés traditionnelles, on peut en trouver un équivalent dans le monde contemporain avec certaines des tueries massives par arme à feu perpétrées par un individu seul, s'achevant par sa capture ou sa mort concrète parfois même auto-administrée, ou bien par sa mort sociale volontaire quand l'auteur de la tuerie se rend à la justice pour y être condamné ce qui dans certains cas le conduit à l'exécution. Le schéma central est alors similaire : forme de suicide accompagnée d'une libération des pulsions homicides."

Si personne n'ose en parler en ces termes c'est bien parce qu'aucun gouvernement n'a l'intention de s'attaquer aux causes (pression sociale et au travail, exclusion, chômage, pauvreté, etc) puisqu'elles sont le "mal nécessaire" de l'enrichissement de la société industrielle. Autrement dit Obama peut verser sa petite larme, c'est de l'hypocrisie totale, il y aura de plus en plus de victimes parce que ni lui ni personne qui en a les moyens ne fera rien pour enrayer les causes.

Autrement dit maintenant, lutter contre l'écrasement de l'individu chez nous n'est plus seulement une question de choix politique ou social, mais un enjeu de vie ou de mort pour nous et nos proches.

Solution: méfiance extrême dans les lieux publics ou les grandes manifestations, voire les éviter...on va me répondre: "comment faire", ben le tout est de savoir si on tient à sa peau ou pas. Ensuite, il est évident qu'il faut tout faire pour enrayer la circulation des armes, mais là encore, les Etats-Unis seront le dernier de la classe comme pour la pollution et la santé de leurs concitoyens: c'est dur à dire, mais ils préfèrent voir des enfants massacrés que renoncer à leurs flingues. Le problème c'est que c'est un pays qui a tendance à exporter ses sales habitudes, donc à nous de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_psyduck
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 991
Localisation : normandie occupée par la france
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Amok   Mer 19 Déc - 22:54

ce n'est pas qu'un phénomène occidental, il y a des cas en asie je pense a deux cas au japon:

un type qui est entré dans une maternelle avec un poignard et a planté des enfants et des membres du personnel, et un autre qui a foncé dans la foule a tokyo avec sa voiture puis une fois la voiture bloquée est descendu pour poignarder des gens au hasard. blessé par la police il a déclaré s’être levé le matin avec l'envie "d'aller a tokyo pour tuer des gens"

plusieurs autre cas en chine (des pétages de plombs d'ouvriers) mais moins médiatisés, les médiats chinois ne voulant pas donner l'image d'une société dans laquelle l’insécurité existe et surtout dans laquelle les camarades travailleurs ne sont pas épanouis par leur travail dans les usines géantes du capitalobolchevique.


pétage de plombs a la machette dans une université chinoise :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3X98G-QzPEY


peu de violence par armes en suisse alors que les réservistes ont le fusils d'assaut a la maison. (en dehors des suicides mais sans ca ils auraient trouvé une autre méthode comme la pendaison)

un seul cas de tuerie de masse en finlande alors que c'est le pays d'europe ou il y a le plus d'armes.

ha oui, c'est pas comparable, la finlande est un pays très peu peuplé, assez riche, peu urbanisé, doté d'un mode de vie relativement traditionnel, dans lequel le féminisme a fait relativement peu de dégâts, avec peu de pression sociale et de chômage, pas de problème de logement, des trajets pour se rendre a son travail courts, et un système scolaire unique en europe qui n'est pas basé sur la pédagogie de l'échec.



le gouvernement préférera s'attaquer au symptômes qu'aux causes, la violence par arme a feu est peu élevée dans certains étas comme l'alaska, ou pourtant il y a pas mal d'armes en circulation, tandis que des états comme new york, la californie et le new jersey sont en pointe malgres les lois les plus restrictives des usa. coïncidence: ils sont parmis les états qui ont la plus grosse densité de population....

les hamsters sont des animaux végétariens pratiquement incapables d'agressivité.

vous les mettez a 20 dans une cage prévue pour 4 avec des stimulis violents comme 20 heures de lumiere par jour ou du bruit, ils finissent par s'entre tuer et se dévorer.


_________________
http://lmgtfy.com/?q=mozinor-le-caca





"j'ai pissé dans l'ascenseur social."
Revenir en haut Aller en bas
KWM_psyduck
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 991
Localisation : normandie occupée par la france
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Amok   Jeu 20 Déc - 11:00

Tuerie à l’école : la piste pharmaceutique

Publié le 19/12/2012

Et si les médicaments anti-psychotiques étaient responsables de l'apparition de ces tueries à l'école depuis 1971, dans plusieurs pays du monde ?
Par J. Sedra

Citation :
Alors que les journalistes français dépoussièrent leur conformisme en associant, d’emblée et sans réflexion, la tuerie de Newtown avec la permissivité des lois américaines en matière de possession et port d’arme, heureusement pendant ce temps certains se posent les bonnes questions, c’est-à-dire : qu’est-ce qui peut expliquer ce phénomène relativement récent ?

Commençons par le commencement : les tueries scolaires ne sont pas exclusives aux USA, à voir leur liste pour le reste du monde. Allemagne, pays nordiques et certains pays asiatiques sont bien présents dans cette liste, sans pour autant avoir la même « culture du revolver » que les USA ni ses lois permissives – loin de là !

Ces tueries sont un phénomène récent, et même si les meurtres au sein d’établissements scolaires se produisent depuis aussi longtemps qu’existent les armes à feu, si l’on exclut les assassinats dirigés spécifiquement contre une ou quelque personne et s’étant simplement produit là fortuitement, et que l’on ne garde que les attaques spécifiquement dirigées contre l’établissement scolaire et ses étudiants et enseignants, alors on ne peut que remarquer une chose étrange : elles commencent avec les années 70, d’un seul coup. À part quelques occurrences étalées entre 1913 et 1966, tous les massacres scolaires du monde ont eu lieu à partir de 1971. Pourtant, les Américains n’ont pas attendu ces années-là pour s’armer… ni d’ailleurs les Allemands, les Suédois ou les Chinois.

Pourquoi un début aussi net dans le temps ? Pourquoi une récurrence dans certains pays (USA, Canada, Thaïlande, Allemage, Suède, Finlande…) et pas des autres ?

À ces questions, le docteur Gary Kohls pourrait avoir la réponse : ce psychiatre et chercheur à la retraite a étudié les effets néfastes des médicaments anti-psychotiques, et plus particulièrement les conséquences méconnues de les prescrire à des enfants et adolescents. Confusion, hallucinations, épisodes maniaques, hostilité, menaces et violences, comportement paranoïde, psychoses, impulsivité et fébrilité poussant au suicide, agitation, amnésie et détérioration du jugement… la liste est effrayante.

Mais il y a aussi une autre liste compilée par ce psychiatre, qui est encore plus effrayante :

Eric Harris, 17 ans, Zoloft puis Luvox
Dylan Klebold, 18 ans, dossier médical scellé
École de Colombine à Littleton, Colorado : 13 morts, 23 blessés

Jeff Weise, 16 ans , Prozac (60mg/jour, soit trois fois la dose adulte)
Red Lake, Minnesota : 10 morts, 12 blessés

Cory Baadsgaard, 16 ans, Paxil (il se plaignait d’hallucinations)
Wahluke High School, État de Washington : a pris en otage 23 élèves, n’a aucun souvenir de l’événement

Chris Fetters, 13 ans, Prozac
1 mort

Christopher Pittman, 12 ans, Zoloft
2 morts

Mathew Miller, 13 ans, Zloft
Suicide

Jarred Viktor, 15 ans, Paxil
A poignardé 61 fois sa grand-mère

Kip Kinkel, 15 ans, Prozac et Ritaline
4 morts : ses parents, puis 2 élèves + 22 blessés

Luke Woodham, 16 ans, Prozac
3 morts : sa mère et 2 élèves + 6 blessés

Un jeune garçon anonyme (moins de 12 ans) sous Zoloft
Pocatello, Idaho : s’est retranché en salle de classe avec une arme pendant des heures.

Michael Carneal, 14 ans, Ritaline
Lycée de West Paducah, Kentucky : 3 morts, 5 blessés

Un jeune homme sous Ritaline
Huntsville, Alabama : a massacré ses parents et deux autres proches à la hache

Andrew Golden, 11 ans, Ritaline
Mitchell Johnson, 14 ans, Ritaline
Au collège : 5 morts, 10 blessés

TJ Solomon, 15 ans, Ritaline
Lycée de Conyers, Géorgie : 6 blessés

Rod Mathews, 14 ans, Ritaline
1 autre élève battu à mort

James Wilson, 19 ans, plusieurs médicaments
École primaire de Breenwood, Caroline du Sud : 2 morts, 9 blessés

Mitchell Johnson, 13 ans, antipsychotiques
Jonesboro, Arkansas : 5 morts, nombreux blessés

Elizabeth Bush, 13 ans, Paxil
Tirs au collège en Pennsylvania

Jason Hoffman, Effexor et Celexa
Tirs à l’école à El Cajon, Californie

Chris Shanahan, 15 ans, Paxil
Rigby, Idaho : 1 mort

Jeff Franklin, Prozac et Ritaline
Huntsville, Alabama : tue ses parents avec des outils, puis blesse ses frère et sœur

Neal Furrow, Prozac et autres médicaments prescrits par décision judiciaire
Tirs à l’école juive de Los Angeles

Kevin Rider, 14 ans, Prozac
Suicide présumé, puis suspecté d’avoir été abattu par un autre élève de 14 ans sous Zoloft et d’autres antidépresseurs

Alex Kim, 13 ans, Lexapro
Suicide

Diane Routhier, Welbutrin
Suicide

Billy Willkomm, Prozac
Suicide

Kara Jaye Anne Fuller-Otter, 12 ans, Paxil
Suicide après le refus de son médecin de stopper son traitement

Gareth Christian, 18 ans, Paxil
Vancouver : suicide

Julie Woodward, 17 ans, Zoloft
Suicide

Matthew Miller, 13 ans, Zoloft
Suicide

Kurt Danysh, 18 ans, Prozac
1 mort

Woody ***, 37 ans, Zoloft
Suicide

Garçon de 10 ans anonyme, Prozac
A abattu son père

Hammad Memon, 15 ans, Zoloft
A abattu un autre élève

Matti Saari, 22 ans, antidépresseur et benzodiazépine
10 morts et un blessé à son université

Steven Kazmierczak, 27 ans, Prozac, Xanax et Ambien
Northern Illinois University : 5 morts, 21 blessés

Pekka-Eric Auvinen, 18 ans, antidépresseurs
Jokela High School, Finlande : 8 morts, 12 blessés

Asa Coon, 14 ans, Trazodone
Cleveland : 1 mort

Jon Romano, 16 ans, antidépresseurs
New York high school : tir sur un enseignant

Seung-Hui Cho, antidépresseurs
Virginia Tech : 23 morts, 19 blessés

Robert Hawkins, 19 ans, Valium et autres antidépresseurs
Centre commercial à Omaha : 8 morts, 5 blessés

À cette longue liste s’ajoute donc Adam Lanza, 20 ans, sous traitement antipsychotique lui aussi depuis des années. Pour Kohls, cette corrélation frappante entre tueries « insensées », accès de violence incontrôlables et médication antipsychotique et/ou antidépressive ne peut pas qu’être une simple coïncidence.

Alors certes, une corrélation n’est pas forcément une causalité… On pourrait par exemple tenter d’expliquer le lien entre les deux en posant que ce sont typiquement les malades mentaux qui commettent des crimes « fous », et qu’il est normal que ces gens soient sous traitement – simplement, dans les cas pré-cités, le traitement se serait avéré insuffisant. Mais cette hypothèse ne peut pas expliquer pourquoi ces tueries ont commencé dans les années 70, qui se trouve justement être l’époque où ces médicaments ont commencé à être utilisés. La conséquence ne peut pas précéder sa cause dans le temps…

Kohls n’est d’ailleurs pas le seul à dénoncer le lien entre ces médicaments et une augmentation notable de la violence : le psychiatre italien Giovanni Fava a signalé cette forte corrélation dès 1994, en notant qu’au bout de 6 mois de traitement, ces médicaments n’ont plus que des effets néfastes et aucun bénéfice. Pourtant, il est devenu habituels aux USA de garder des enfants et des adolescents sous un tel traitement pendant des années…

Et même si cette corrélation entre médicaments puissants et accès de violence folle pourrait s’expliquer par une cause tierce restant à découvrir, qui causerait à la fois l’un et l’autre, il n’en reste pas moins qu’il faudrait tout de même arrêter d’urgence de donner ces pilules à ces patients.



bien que la FDA publie depuis des années des rapports disant que les antidepresseurs et la la ritaline sont sans danger, les médecins de l'armée ont fait leurs propres études:

si un candidat a l'engagement a eu une prescription de ritaline dans son enfance même 15 ans plus tôt et pendant quelques jours, c'est une cause de refus a la visite médicale.

car ils ont découvert que ces candidats ont nettement plus de risques de pétage de plomb violent.

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/07/11/la-ritaline-un-medicament-incontournable/

Citation:
Il faut savoir que la Ritaline® est une amphétamine dont les effets sont comparables à ceux de la cocaïne. Cette drogue sur ordonnance est tellement dangereuse que l’armée américaine refuse d’enrôler les jeunes qui ont été traités par ce médicament avant l’âge de douze ans.


http://www.cnl-naturopathie.ch/article-ritaline.php
Citation:
Malheureusement, la Ritaline est suivie d'effets secondaires dévastateurs. Cette drogue est tellement dangereuse que l'armée améri



http://www.lebardessciences.com/2009/04/dangers-de-la-ritaline/comment-page-1/
Citation:
Même si beaucoup de médecins reconnaissent l’efficacité de la Ritaline (un temps d’élimination rapide, une absence de tolérance sont ses deux atouts majeurs), toute une partie de la communauté médicale émet des doutes sur la légitimité de ce médicament. A tel point que même l’armée américaine refuse de recruter des jeunes ayant subi ce traitement avant 12 ans!

_________________
http://lmgtfy.com/?q=mozinor-le-caca





"j'ai pissé dans l'ascenseur social."
Revenir en haut Aller en bas
KWM_psyduck
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 991
Localisation : normandie occupée par la france
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Amok   Jeu 20 Déc - 19:40

HO PUTAIN !
« Robbie Parker » est le père d’une fillette tuée dans le massacre de l’école Sandy Hook, à Newtown, Connecticut, aux États-Unis.

Son interview donnée le 15 décembre a fait le tour des médias américains, le courage de cet homme dans la douleur provoquant une vive émotion compassionnelle.

Ce que les chaines de télévision n’ont pas montré, ou très peu, ce sont les quelques secondes qui ont précédé l’interview.

La vidéo suivante n’est pas sous-titrée, mais les images parlent d’elles-mêmes.




_________________
http://lmgtfy.com/?q=mozinor-le-caca





"j'ai pissé dans l'ascenseur social."
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Amok   Ven 21 Déc - 0:09

Tout content Shocked ??? ils ont filmé un acteur??

En tous cas je voulais préciser que l'hypothèse des effets secondaires de médicaments psychotropes ne tient pas en ce qui concerne les cas d'amok connus depuis des décennies dans les pays du tiers monde. Le lien avec les médicaments serait donc indirect, parce que les auteurs de tueries sont des gens souffrant de troubles psychiatriques qui sont déjà en cours de traitement.

Mais dans ce cas, çà pose quand même une question très grave: comment se fait-il que des gens ayant une telle dangerosité potentielle soient en liberté? et si des médicaments leur sont prescrits, on peut au minimum conclure à leur totale inefficacité. Par contre, que ce soit dans la société occidentale ou ailleurs, les causes semblent indubitablement les mêmes: trop de pression, de conflits, d'injustices, de tensions...et pour certains, la marmite explose.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_psyduck
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 991
Localisation : normandie occupée par la france
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Amok   Mar 8 Jan - 21:55

KWM_Tanzer a écrit:


un comportement exclusivement masculin. Si les causes du déclenchement sont socialement déterminées et de l'ordre des frustrations importantes (humiliations, échecs en publics) induisant un désir de vengeance, le mécanisme est celui de la décompensation brutale. Parfois simplement qualifiée de « folie meurtrière », la course d'amok est assimilée à une forme de suicide. Bien qu'elle soit ordinairement perpétrée à l'arme blanche dans les sociétés traditionnelles, on peut en trouver un équivalent dans le monde contemporain avec certaines des tueries massives par arme à feu perpétrées par un individu seul, s'achevant par sa capture ou sa mort concrète parfois même auto-administrée, ou bien par sa mort sociale volontaire quand l'auteur de la tuerie se rend à la justice pour y être condamné ce qui dans certains cas le conduit à l'exécution. Le schéma central est alors similaire : forme de suicide accompagnée d'une libération des pulsions homicides."

c'est TRES EXACTEMENT ce qu'on voit dans le film "full metal jacket"

_________________
http://lmgtfy.com/?q=mozinor-le-caca





"j'ai pissé dans l'ascenseur social."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amok   Aujourd'hui à 8:49

Revenir en haut Aller en bas
 

Amok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ainpacte 2012
» KILLER KLOWNS (Sota) 2006 - (Amok Time) 2012
» CRITTERS (Amok Time-Monstarz) 2015
» LA NUIT DES MORTS VIVANTS (EMCE) 2009+ (AMOK TIME) 2009+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadrille virtuelle Kommando Werner MOLDERS :: Zone publique :: Le bar des pilotes-