KWM Escadrille sur IL2. Du biplan au chasseur à réaction, l'aventure unique des pilotes de la Luftwaffe de 1936 à 1945. Escadrille Virtuelle il2 Kommando Werner Mölders de la luftwaffe est un groupe de pilotes virtuels passionnés par l'aviation.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Debriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Débrief du 10/09/10   Sam 11 Sep - 7:51

110 leader, objectif : supprimer les défenses de Tobrouk.

Décollage de Sidi-Rezeigh, à quelques minutes au sud est de Tobrouk.
Le groupe prend un cap 320 , mais la chasse m'annonce etre engagée au sud de la ville, je prends donc un cap 360 pour eviter la zone de combats et attaquer Tobrouk par l'est. De ce fait, pas de chasse ennemie sur zone car elle est fixée par l'escorte. Première passe, je vise la DCA car elle est mauvaise, je me retourne et aperçois un gros nuage noir, mes bombes ont aussi touché des réservoirs de pétrole, coup de bol (j'aurais du prendre des 500kg), par contre le saumon d'aile en prend un coup. Deuxième passe, j'ai le temps d'apercevoir un canon qui tire sur nos troupes, j'hésite, mais la DCA est vraiment trop présente alors rebelote, mon réservoir est touché, l'avion est instable, je fais RTB (je redoute la fameuse "passe de trop" théorisée par l'hauptmann Spitz Wink ) .
Au retour deux hurri nous engagent, mais l'escorte est bien là, et ils ne font pas long feu (merci les gars), Matt nous raccompagne jusqu'à la base sans problèmes, l'avion est très instable, je casse le train à l'atterissage mais je l'ai ramené.
Quelques regrets : j'aurais du prendre des bombes de 500kg, orbiter sur zone en lançant les ailiers sur la dca et m'occuper du reste après (mais on n'aime pas trainer sur place à cause de la chasse), tirer sur la dca au canon et garder les bombes pour le reste, mais ça veut dire faire des passes à pleine charge), sinon sur zone je n'ai pas vu grand chose, voilà.

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
VonHornitz
Invité
Invité


Nombre de messages : 790
Age : 27
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 28/08/2009

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 11 Sep - 18:49

Je vais me mettre de corvée Tobruk chef, je promets de la raser dans son intégralité pour avoir fait échouer une mission si capitale...

Ma signature correspond une fois de plus à la situation sur place... à mon grand désespoir !

Je voudrais que notre agent double place une balise radio sur le QG des alliés.
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 12 Sep - 10:31

En toute honnêteté, on peut dire que la première mission manquait d'infos et qu'il aurait fallu faire une reco des positions ennemies.
Donc maintenant on sait où il faut frapper, il va falloir notamment quasiment raser la moitié ouest de la ville pour faire taire ces positions avant que les chars approchent de la ville. Là çà devrait être plus efficace.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Mar 14 Sep - 17:13

Après vérification du track:
...ben y'a pas que les chars anglais qui sont indestructibles...3 canons de DCA ont non seulement bousillé 36 chars bleus (!!!) à l'entrée de Tobrouk...et un seul a été détruit (par Jarno, pas par nos chars) alors que (je vous le donne en mille) à l'entrée de Bardia....ben évidemment c'est l'inverse: tous les canons de Flak (dont les 88) de la base ont été détruit sans même bousiller un seul petit char genre Vickers ou un camion d'un convoi de ravito qui suivait.

Là, franchement, je ne vois pas ce qu'on peut encore faire au sol. Pour info, nos chars de première ligne sont des PzIVF (alors que çà devrait être des PzIII) et tous ont été détruits par des Bofors 40mm... j'imagine le résultat contre des T34....

Visiblement, dans IL2, y'a même plus de campagne possible au sol.

Bon, on va essayer de bousiller ces canons de DCA par un bombardement massif, mais j'ai bien peur que s'il reste un seul Bofors qui traine, pas un de nos chars n'entrera dans la ville. On a un convoi de ravito qui a survécu au massacre et donc 2 groupes de chars qui peuvent être alimentés et repartir à l'assaut de Tobrouk.

Au sud, les réerves de Sheferzen sont détruites mais rien ne dit qu'un groupe de chars rouges n'est pas au sud de Bir-El-Gobi ni si des convois de ravito ont pu quitter Sheferzen et le dépôt en AP4, et qui auraient échappé à nos chasseurs-bombardiers sur place.

A part çà, aucune destruction de réserves de carbu n'est à déplorer et nos convois partis vers le sud sont arrivés et les chars vont disposer de ravito.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 17 Sep - 23:18

Mission 2

Cette fois, je me retrouve embrigadé chez les Italiens sur un MC202 à couvrir Schnaps en MC200 au sud.
Je le rejoins sur Bir-El-Gobi où commencent à patrouiller les 109 de Matt.

Au nord, l'aviation prépare la 2° offensive sur Tobrouk en attaquant les positions de DCA.

Au sud, on part en avant des MC200. J'arrive sur le dépôt de carburant AP4, rien à l'horizon, et Schnaps ne voit rien non plus au sol. Autant qu'on ne soit pas venus pour rien, je lui dis de larguer ses bombes sur le dépôt, ce qui nous garantit qu'aucun mouvement ennemi n'aura lieu dans l'immédiat au sud vers Bir-El-Gobi.

Schnaps détruit le dépôt, puis est touché en engageant la DCA et s'écrase. Je repars vers le nord, Matt annonce des tirs sur Sheferzen, où les Ju87 attaquent. Mais je ne vois rien.

C'est alors que Mayer appelle en détresse d'El-Adem contre de nombreux contacts, les 109 ont été coiffés sur Tobrouk. J'envoie Matt qui est plus près, étant moi-même en route vers Sheferzen. Il rappelle, annonce être engagé et compter 6 contacts. Je dois alors moi aussi converger vers El-Adem.

Matt s'inquiète que nous découvrions Bir-El-Gobi qui pourrait être attaquée. Sur El-Adem, on tombe sur des P40, 3 vont au tas, plus un A20 qui trainait dans les parages. Il y a apparemment eu un raid sur les réserves de la base.

On décide alors de rentrer vers Bir-El-Gobi au cas où il y aurait une attaque. Rien. On approche d'une heure de mission donc peu de chances d'un raid maintenant. On se pose à Bir-El-Gobi.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 18 Sep - 19:23

Y'en a qui peuvent rêver d'être validés... What a Face
hein le héros de la mission d'hier? le survivant?
Heinz, j'ai vu sur le track qu'à un moment tu as engagé des...MC202 sur El-Adhem. Et notamment le mien.... Suspect

T'as eu de la chance de pas me toucher...
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Heinz
Oberfahnrich
Oberfahnrich


Nombre de messages : 662
Age : 29
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 18 Sep - 19:57

Ouai je sais, c'etais au dessus de la base, dans le feu de l'action toussa toussa, et pis " connard leader " qui me stressé sur la radio, enfin bon pas d'escuse valable surement .. tans pis j'attendrais l'année prochaine pour la validation lol!
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 19 Sep - 14:19

Débrief groupe 110, mission 2 :
Décollage sans problèmes de Sidi rezeigh : je décide de renouveler l'attaque de la dernière fois sur un axe Est-Ouest, c'est plus clair pour que l'escorte nous repère(en gros parallèle à la cote). Je commence à réduire la DCA au canon, en gardant mes bombes pour les chars(sans les avoir pour autant repérés, c'est dur quand meme quand ils sont statiques et pas sur la route). Mais après quatre passages et 2 dca HS je me prends un coup direct qui me met au tapis, meme pas le temps de sauter. Dans mon malheur je tombe en ville, pas loin des ... chars ennemis. Donc je les ai repérés, la prochaine fois je vais direct sur eux à la sc500.
PS : Les IAs, fidèles à eux memes, semblent avoir ignoré les ordres.

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 19 Sep - 16:32

Les bombardiers en palier ont peu de chance de toucher les DCA, donc çà reste le boulot prioritaire des Bf110, car ce sont les DCA qui alignent nos chars à longue portée.
Donc il faudrait que les Ju88 attaquent en palier les positions des chars. Le règlement impose qu'ils soient au maximum à 200m de la route donc en arrosant bien à la SC500 avec 4 bombers il devrait y avoir moyen d'en éliminer quelques uns.
Et çà des IA pourront le faire même s'il n'y a pas d'humains sur les 88.

(suite dans la partie interdite à l'OT rouge)
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 19 Sep - 17:26

A vos ordres Herr Major, j'ai également repéré un canon de gros calibre qui tirait sur nos troupes, il sera ma cible prioritaire.

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 19 Sep - 22:18

Quelques précisions après visionnement du track:
-convoi de ravito et 2 groupes de chars sur Tobrouk détruits (3 chars seulement ont franchi l'entrée de la ville et un a été détruit après)
-convoi de ravito destiné au groupe ouest Tobrouk (qui n'avait pas bougé) arrivé.
-convois de ravito arrivés au sud (sud B-El-G et dans le djebel)

-dépôts de carburant détruits à El-Adhem et sur nos bases de Tobrouk
-dépôt ennemi détruit en AP4

Vu que çà a l'air calme au sud, on lance une petite sortie du djebel en direction de Sheferzen. Soit çà obligera les Rouges a détacher des forces aériennes là-bas (et çà nous allègera la pression sur Tobrouk), soit nos chars iront s'emparer de Sheferzen, ce qui privera les Anglais d'une base bien utile.

(pour info (et c'est le hasard), c'est ce qui s'est produit à l'époque: bloqué devant Tobrouk, Rommel a tenté un grand contournement par Sheferzen des Anglais qui remontaient par Bardia; ce qu'il ne savait pas c'est que Sheferzen était bourré de chars Grant et Valentine qui étaient en repos à Sherferzen par hasard, et son mouvement a échoué)
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Jarno
Hauptmann
Hauptmann


Nombre de messages : 1287
Age : 47
Localisation : Calais, Pas-de-Calais, France
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 24 Sep - 21:49

Lybie mission 3, débrief groupe 110

J'arrive de l'Est sur Tobrouk comme d'habitude, après avoir attendu le larguage des 88. Ayant repéré les chars la dernière fois je fonce direct sur l'endroit mais forcément, ils n'y sont pas. Après 3 passages de reco je renonce à les trouver, et au 4e je largue sur un nid de Dca, je fais encore un passage infructueux et je me prends un coup direct Dca, au tapis.
Et là, com-meu la der-ni-èreu fois, je tombe à coté des chars clown , en fait les 3 valentines cachés sous les arbres au nord de la route, les Mathilda ayant été détruits par les 88.

_________________
"Fama volat" (la renommée vole)


- 251 missions, RTB 76.1%, 8472 pts
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 24 Sep - 22:57

Mission réussie dans l'ensemble:
-les 88 ont été interceptés mais dégagés par Matt et moi; 3 ont largué: 3 Matildas détruits: objectif atteint
-les Bf110: 3 DCA de détruites zone sud entrée de Tobrouk: objectif atteint
-les MC200: 2 camions de DCA détruits: objectif atteint
-les 109: protection des JaBos et bombers assurée; base de Tobrouk protégée d'un raid; 11 victoires (P40, Hurries et A20)
-les MC202: ont eu le nez creux de remonter au nord: un A20 détruit (hélas au prix du MC202 de Wirbel)

seuls les Ju87 n'ont semble-t-il pas pu atteindre leur cible, et il faudra voir sur le track si les Ju52 ont pu larguer leur ravito pour la percée vers Sheferzen.

-le groupe de chars sud a enfoncé les lignes ennemies vers Sheferzen (mais...il ne rencontre aucune résistance...pour l'instant)

car: au sol sur Tobrouk: massacre total de l'intégralité des blindés comme d'hab, et même pas par le Matilda restanr (ils n'ont même pas eu le temps d'arriver à sa portée) mais par les Bofors de 40mm...comme d'hab aussi.

On ne pouvait décemment pas leur ouvrir mieux la route.

D'autre part, la mission était presque injouable pour moi. Cà ne peut pas être du lag puisque je hostais, c'est le poids de la mission, car la compilation atteind presque 130Ko ce qui est beaucoup. Un truc bizarre est que la partie rouge fait 90Ko à elle seule, il doit donc y avoir une partie des objets en double (çà se voit sur certaines bases où les réservoirs sont en double).
Il faut également vérifier si il n'y a pas des caméras inutiles, car un grand nb de caméras alourdit une mission (problème déja vu en BoB vs ERF)
Et je me demande si le fait de mettre toutes les unités au sol en mobile (en ne faisant avancer que de quelques mètres celles qui doivent être statiques) ne rajoute pas au poids de l'ensemble.

En tous cas, le jeu était ralenti au point que j'avais peu de chances de toucher mes cibles. On a d'abord dégagé les 88 d'un groupe de Hurries. Puis j'ai repositionné les 2 Schwarms de 109 pour éviter de se marcher sur les pieds. On a ensuite engagé des P40, j'ai à peine pu tirer sur le premier et overshooté le 2°. Enfin, on regroupe pieds mouillés à l'est de Tobrouk, j'engage un P40 dont Ramm et Schnaps repèrent la fumée, ils déboulent pour le terminer. Il est vrai que j'avais empiété sur leur espace aérien; à ce moment Ramm est engagé par un...A20! que je fais breaker, mais il me touche au moteur car j'arrive par au-dessus (angle le plus dangereux contre ce zinc).

Rappel aux leaders pour la radio: donnez régulièrement votre position et altitude et répondez aux demandes, afin qu'on puisse dispatcher au mieux les formations et non foncer tous en même temps sur les mêmes cibles pendant que d'autres bandits attaquent nos bases ou engagent nos bombers. De plus, on sait par expérience qu'il est dangereux d'entrer dans un espace aérien contrôlé par des 109 quand on vole à bord d'avions qui peuvent être pris pour des bandits, notamment italiens mais aussi roumains ou hongrois. Donc pour leur propre sécurité il faut que ces avions s'annoncent quand ils entrent dans des zones de patrouille.


Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
Wirbel
Invité
Invité


Nombre de messages : 756
Age : 52
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 25 Sep - 5:05

Citation :
Rappel aux leaders pour la radio: donnez régulièrement votre position et altitude et répondez aux demandes, afin qu'on puisse dispatcher au mieux les formations et non foncer tous en même temps sur les mêmes cibles pendant que d'autres bandits attaquent nos bases ou engagent nos bombers. De plus, on sait par expérience qu'il est dangereux d'entrer dans un espace aérien contrôlé par des 109 quand on vole à bord d'avions qui peuvent être pris pour des bandits, notamment italiens mais aussi roumains ou hongrois. Donc pour leur propre sécurité il faut que ces avions s'annoncent quand ils entrent dans des zones de patrouille.

Mea culpa.

A ma décharge, il faut dire que la radio était très encombrée car en situation de combat, tantôt pour les uns, tantôt pour les autres, donc j'ai laissé la priorité pour ne pas rajouter à la confusion.

Sinon j'ai eu trop de mal à trouver ma place, voire mon utilité. A plus de 5000m j'ai pas mis longtemps à comprendre que je ne trouverais personne et descendre en dessous des autres groupes c'était bouffer de la flak et gêner les jabos. Par deux ou trois fois, je me suis surpris à empiéter sur le terrain de Ramm mais j'ai vu aussi que je n'étais pas le seul à l'avoir fait, si j'ai bien, compris la situation ...

Pour "l'accident", je me suis excusé auprès de Ramm. Je me suis retrouvé comme un papillon de nuit pris dans le halo d'un réverbère. Un papillon qui a la crève et qui manque de sommeil... Somnambulesque, je vous dis...

Désolé.

albino = No
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 25 Sep - 11:14

Oui, j'ai eu la même réaction à la radio pendant un moment: j'ai préféré me taire plutôt que de m'égosiller à beugler par-dessus ces connards d'IA. Les programmeurs du jeu ont encore pas assuré sur ce coup-là: nous on fait des efforts pour rester calmes en combat mais les enregistrements des voix des IA ont été faits selon l'imagerie populaire. Cà gueule dans tous les sens et surtout le volume des voix italiennes est insupportable, çà couvre tout. C'est réaliste: les Italiens parlent fort (écoutez Roberto Benigni sur un plateau télé) mais ingérable dans le jeu...

Je me suis aperçu que le mode "silence radio" ne marche que sur les formations avec la case "IA seulement" cochée.

Avant la mission, je me suis douté aussi qu'on risquait d'avoir une certaine confusion sur Tobrouk en y faisant converger quasiment toutes nos formations. Et les MC202 n'avaient pas de zone définie, ils devaient juste intervenir en renfort. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir à çà puisque le seul humain sur les 202 a été éliminé presque dès leur arrivée, après je ne pouvais plus rien leur dire puisqu'il ne restait que les IA.

D'autre part, j'ai vu sur le track qu'une offensive rouge est partie de Sheferzen en même temps que la nôtre sur la même route. J'ai pas encore vérifié mais inutile de dire que les chars rouges ont enfoncé nos positions et que notre offensive a échoué. Franchement cette campagne commence à me gonfler. Je me fais chier pour rien à essayer d'imaginer des stratégies de coordination air-sol, de toutes façons la campagne est perdue au sol, les Rouges garderont Tobrouk et vont faire reculer nos positions au sud et à l'est.

Si on ne veut pas que cette campagne se transforme juste en tir au pigeon sur les zincs ennemis, il faut que nos actions en appui tactique puissent servir à quelque chose. Le Matilda est un OVNI, je propose carrément de le supprimer et que les chars de 1ere ligne anglais soient les Valentine, et en face on revient aux chars allemands qu'on devrait avoir, à savoir PzIII (modèle à vérifier).
Sinon la campagne n'a aucun intérêt.




Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Schnaps
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 3251
Age : 53
Localisation : Derrière un Revi
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 26 Sep - 16:44

PzIIIG et PzIVE (celui avec un 75mm court)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr/
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Dim 26 Sep - 17:35

Bon, faut que Mayer donne son avis. C'est pas forcément passionnant pour lui de savoir que les chars ennemis qu'il gère vont où ils veulent mais que le boulot qu'il fait en tant que pilote côté bleu est aussi inutile que celui de tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 2 Oct - 1:48

Mission 4

compte-rendu exact des opérations au sol à suivre, après visionnement du track.

Je décolle de Tobrouk-sud en n°3 de Ramm pour la patrouille maintenant de routine sur Tobrouk. On attend l'arrivée des Ju88 et des Bf110 menés par Mayer. Pendant ce temps, l'autre groupe mené par Spit avec Chili, cherche les blindés qui menacent Gambut.
Au sud, ce sont des unités italiennes qui se chargent de la couverture des Stukas qui vont à la recherche du ravitaillement des chars ennemis qui se dirigent vers Bir-El-Gobi. On aura peu d'informations.

Sur Tobrouk, on voit d'abord passer les Ju52 qui vont larguer du ravito. Enfin, Ramm repère une paire de P40. On fonce dessus, il abat le n°2, je remonte sur le leader que j'assaisonne et qui tombera juste après. C'était Clive Caldwell qui a eu la chance de se parachuter sur Tobrouk...Ramm s'occupe de la 2° paire qui n'a même pas le temps d'attaquer les Ju88 qui arrivent et larguent.

La voie est alors libre pour les 110 mais après avoir détruit quelques unités au sol, Mayer est descendu par la DCA. Sur Gambut, les 110 trouvent un convoi mixte blindé/camions et Chili fait un massacre. Je demande à Spit de ramener son groupe sur Tobrouk pour finir les DCA, ce qu'ils font.

On patrouille alors sur la base au cas où elle serait attaquée. Les 109 du groupe Gambut arrivent avec les 110. A un moment, je vois des tirs au-delà de mon n°1, on va jeter un coup d'oeil mais (comme toujours), plus rien quand on arrive. Il faut retourner sur la base au cas où. Enfin après environ 50mn de vol, les 110 rentrent.

C'est sur Gambut que les 109 de Schnaps et Matt ont intercepté des A20 escortés de chasseurs, mais aucune attaque n'est à déplorer sur Tobrouk. Au sud, les chars ennemis étant bloqués sans ravito dans les montagnes, un convoi a tenté de traverser le djebel mais ignorait sans doute qu'il serait accueilli par des chars à Bir-El-Gobi, qui remontent vers le nord. Résultat de la rencontre à vérifier...

A Tobrouk, boulot encore quasiment parfait des bombers et des Jabos mais encore une fois, rares ont été les véhicules ou blindés ami qui semblent avoir atteint Tobrouk....

Ramm décide de rentrer à El-Adem. On se pose là-bas où on retrouve les Stukas rentrés de mission.

Vu sur le track: à Tobrouk, tous les chars détruits. En plus, le timing au sol était pas bon, les Pz sont arrivés alors qu'il restait encore beaucoup de DCA, donc trop tôt.
Par contre, enfin une bonne nouvelle de nos tankistes: ils ont tenu bon à Bir-El-Gobi et ont détruit un groupe de chars rouges!! mais si... çà confirme que ce qui est le plus dangereux pour nos chars, c'est les DCA...
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 8 Oct - 23:21

Mission 5:

Tobrouk est tombée!! enfin... Il aura fallu rassembler la quasi-intégralité de nos forces: 4 groupes de chars sur 5 et toute l'aviation disponible! Mais çà prouve que disperser nos forces nous mettait dans une situation de tenaille de plus en plus invivable, alors que la solution était bien de régler d'abord son compte à Tobrouk en y mettant les moyens.

C'est une victoire à la Pyrrhus, qui nous aura coûté à peu près la moitié du terrain qu'on occupait au début de la campagne: les Anglais ont progressé à l'est de Capuzzo à Gambut, et au sud il reste à vérifier si les unités de DCA laissées en arrière ont pu repousser l'invasion qui passait à travers le djebel ou pas.

Mais maintenant, nous pouvons enfin libérer les unités qui sont intervenues à Tobrouk pour tenter de stabiliser le front à Gambut et au pire, à El-Adhem au sud si Bir-El-Gobi est tombée. Rommel a enfin le grand port de ravitaillement qu'il voulait, et nous allons pouvoir recevoir des renforts directement à Tobrouk...encore faudrait-il qu'ils arrivent. Malte reste le problème majeur sur nos lignes de ravitaillement.

Comme la semaine dernière, je vole en n°3 sur la patrouille de Tobrouk avec Ramm. D'abord on voit passer les Ju52 ravitailleurs, puis les 88 annoncent à la radio qu'ils larguent sur Tobrouk mais on ne les a pas vu. Au moment prévu de leur arrivée, on engage un flight de Hurricanes. Sur Tobrouk, çà lagge toujours autant pour moi, j'arrose un peu au pif un Hurry sans avoir le temps de le finir...c'est encore limite injouable, trop d'unités au sol et de tirs encore une fois.

Les jabos ont eu des renforts, pas moins de 6 pilotes répartis sur les 110 et Stukas. Ils paieront un lourd tribut car 3 ne rentreront pas et 2 parviendront à peine à ramener leur zinc au sol mais à sauver leur peau. Le résultat parle de lui-même: l'intégralité de l'artillerie est détruite ainsi qu'une partie importante des chars ennemis. Certes, il aura fallu aussi sacrifier au sol une quantité énorme de chars vu les carcasses fumantes à l'entrée de Tobrouk...mais 6 Panzer et 2 chars italiens entrent dans la ville et en prennent le contrôle.

En l'air, on voit de loin les tirs blancs des MC202 qui révèlent un combat au sud, et le Schwarm d'interception a abattu un groupe de P40 venus attaquer notre base. On poursuit des P40 qui s'égayent lors des premiers tirs, j'en vois un, deux, trois tomber puis quand on se rapproche du dernier, les 2 Schwarms se mèlent et je breake quand la situation devient dangereuse: les tirs fusent et les risques de collision avec les IA sont importants.

J'aperçois un contact qui vole à basse altitude vers l'ouest. Puis soudain, il touche le sol et se met en pylone. Je le survole, prêt à l'achever si c'est un bandit. Mais c'est en fait Matt qui vient de poser son Stuka sur la plage...

Enfin, la piste est-ouest de Tobrouk-sud parait impraticable car Ramm et moi brisons nos trains en tentant d'atterrir dessus. Seule la nord-sud parait utilisable. Schnaps lui, atterrit sur l'autre base et lui a le train bloqué rentré...heureusement car cette base est traversée par la ligne de front et en roulant jusqu'au bout de piste, il serait arrivée en territoire ennemi...enfin après la chute de Tobrouk, ce n'est plus le cas.

C'est dans une ville dévastée que nous entrons, toute la zone industrielle ouest, au fond de la rade, et l'entrée de la ville, sont un champ de ruine qui a vu s'affronter les blindés et l'artillerie depuis des semaines. L'ensemble des patrouilles qui y étaient basées ont été décimées d'ailleurs, un seul P40 a dû pouvoir s'échapper et tenter de rejoindre ses lignes.

La réussite était de plus facilitée par le fait que les Anglais ont été surpris par notre manoeuvre de repli rapide et qu'une grosse partie de leur aviation était encore en soutien sur Gambut, Marsa-Luq et le djebel au sud. Nous avons ainsi pû opérer par surprise. Une mission de plus et on risquait d'avoir sur le dos une quantité beaucoup plus importante d'avions ennemis.

Maintenant, reste une dernière mission dans laquelle nos forces vont se redispatcher vers l'est et le sud. En tous cas, boulot remarquable depuis quelques missions par nos JaBos, qui à force d'organisation, de connaissance du terrain et de persévérance, ont réussi à ouvrir une voie royale à Rommel pour entrer dans Tobrouk. Il fait d'ailleurs une tournée en Kübel de Sidi-Rezeigh à Gazala pour féliciter personnellement les...survivants. Cà aura été un excellent exercice de coordination air-sol, qui nous sera bien utile dans des campagnes à venir...




Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 9 Oct - 12:57

Pas de débrief mais plutot un constat

perte de nombreux avions hier soir, et surtout IA une dca tres redoutable

Quand j'ai vu que le groupe de Jarno commençait à se faire déssimer, j'ai lancé mon groupe sur Tobrouk
pour envoyer mes Ia sur la dca, mais trop tard eux aussi prix sous des feux croisés non pas tenus

en fait avec forte concentration de DCA il faud adopter la tactique habituel, un groupe joue la chèvre
l'autre tombe dessus

le peu que j'ai pu me rendre compte chaque avion attaquait chacun son tour résultat un massacre

Donc à retenir l'avantage des entrainements c'est d'apprendre






_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Matt
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 1262
Age : 27
Localisation : 65-11
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 9 Oct - 13:53

D'accord avec toi Spit.

J'ai une suggestion : on pourrait tous charger le mod de DCA qui évite à la dca de voir à travers les nuages et fait se carapater les servants quand on fonce dessus.
Revenir en haut Aller en bas
KWM_Spit973
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 9912
Age : 60
Localisation : Cayenne - Guyane
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 9 Oct - 15:36

oui j'y ai pensé

dans la realite je pense qu'une dca qui se faisait mitrailler les serveurs devaient ce planquer derrière leur sac
pour nos coops internes a voir

en intersquade il y a du pour et du contre (suivant la campagne) scratch



_________________

" Un pilote est un individualiste, rien n'est plus important que de le faire rentrer dans un dispositif " (Werner Mölders)
Revenir en haut Aller en bas
http://kwm-molders.amon-internet.fr
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 9 Oct - 17:21

hum oui, c'est une arme à double-tranchant: on ne serait plus défendus par notre propre DCA en cas d'attaque sournoise en approche d'atterrissage par exemple, et nos réserves de carbu ne seraient plus défendues par la FlaK...

La coordination entre les 2 groupes de 110 ne pouvait pas être très bonne à cause de la différence de distance par rapport à l'objectif: un est arrivé bien avant l'autre. C'est dû au fait que certains zincs étaient encore basés sur nos bases lointaines et devaient faire le trajet jusqu'à Tobrouk alors que les autres étaient déjà sur place.

A l'avenir les avions seront plus regroupés et pourront agir ensemble, notamment avec le principe de la chèvre pour la DCA dont parle Spit et qui reste la tactique la plus efficace.

C'est dommage que Tobrouk soit tombée alors que cette fois Mayer n'a pas fait l'OT rouge, çà laisse un sentiment que çà n'a été possible que quand aucun humain n'était aux commandes des forces d'en face....en effet, il n'a pas eu le temps de créer la mission côté rouge cette semaine. C'est donc moi qui ai créé les plans de vol rouges cette fois. Les 2 offensives rouges sur Gambut/Marsa-Lucc, et Bir-El-Gobi, ayant échoué la dernière fois, je les ai simplement reconduites. En toute logique, les avions de soutien rouges devaient agir là-bas pour détruire les réserves et empêcher une contre-attaque bleue. J'ai donc simplement élargi les patrouilles rouges pour qu'elles tentent de nous contenir à Tobrouk, ce qui était logique pour réussir leurs offensives au sol cette fois.

Nous, être contenus sur Tobrouk...on ne demandait pas mieux, toute l'aviation étant consacrée à l'assaut. Je ne pensais d'ailleurs pas qu'il réussirait cette fois et qu'il faudrait attendre que le 5° groupe de chars soit arrivé en renfort. D'où le largage de ravito par les Ju52 au cas où la base Tobrouk-sud aurait été attaquée.

Une campagne comme çà c'est des coups de poker. Celui que j'ai tenté au début (laisser rouges avancer par l'est pour prendre Tobrouk rapidement et leur faire face ensuite) a failli nous mener à la catastrophe, coincés entre Tobrouk et l'avancée rouge à l'est et au sud. Ce nouveau coup de poker (retraite stratégique pour tout miser sur Tobrouk pour briser le cercle vicieux et libérer nos arrières) a réussi. Je ne pense pas que Mayer aurait disposé ses avions et chars autrement. De toutes façons, les groupes de chars rouges attaquant Bir-El-Gobi et Gambut ne pouvaient pas venir aider Tobrouk, et même si Mayer s'était douté du coup de poker sur Tobrouk, il ne pouvait pas faire intervenir toute son aviation sur Tobrouk: çà aurait laissé les chars en offensive à la merci d'une attaque bleue, et de toutes façons la plupart des avions rouges étaient basés trop loin de Tobrouk pour intervenir à temps.
Au pire, on pouvait se retrouver avec tous les zincs rouges sur le dos, mais la situation aurait déjà été jouée au sol et plus rien ne pouvait empêcher nos chars de prendre Tobrouk.

Mayer a extrêmement bien joué le coup: il a réussi lui aussi un coup de poker au sud: comprenant qu'on avait aucun intérêt à allonger nos lignes de ravito et la surface à couvrir par l'aviation, il a misé sur le fait que la situation resterait stable au sud et mis aucune unité. Du coup il a exploité à fond ma "politique de la terre brûlée" à l'est, en fonçant de Capuzzo à Gambut et en raflant tout en 4 missions. A ce moment-là, on était mal: obligés de désserrer l'étau sur Tobrouk pour tenter de secourir Gambut, et de disperser l'aviation à Gambut et à Bir-El-Gobi. Non seulement la prise de Tobrouk devenait impossible, mais on se faisait grignoter inexorablement notre territoire: Gambut, Marsa-Lucc, Sidi-Rezeigh, Bir-El-Gobi puis El-Adhem seraient tombées. On aurait jamais eu assez de forces au sol et en l'air pour résister sur 3 zones.

Alors, foutu pour foutu, je me suis dit: puisque Gambut et Bir-El-Gobi sont perdues, pas la peine d'y gaspiller des forces, on se replie et on met tout sur Tobrouk. J'ai aussi tiré parti de la règle qui veut que les mouvements au sol sont plus rapides à l'intérieur de ses lignes que quand on enfonce la ligne de front. Du coup on pouvait faire rapidement converger nos chars vers Tobrouk, tandis que les Rouges attaquaient nos anciennes bases (B-E-G et Gambut), et ensuite les redispatcher rapidement pour faire face, ce qui devenait jouable et même confortable une fois Tobrouk tombée car plus besoin d'en faire le siège.

Mais c'était un gros coup de bluff: il fallait absolument que Tobrouk tombe sinon tout était perdu, on se retrouvés pris dans une nasse en forme d'anneau autour de la ville.

Mayer a également un gros handicap: il n'y a pas une seule cervelle humaine à bord des avions rouges capable de prendre de bonnes décisions en vol, donc déjà la résistance qu'ont opposées les troupes rouges est à saluer compte-tenu de çà: les positions défensives à Tobrouk étaient idéalement placées, tenant sous leur feu les 2 routes d'accès au moment où elles descendent dans la cuvette de Tobrouk, mortel pour les assaillants...

Par contre, la prise de Tobrouk doit quasiment tout au fait que nos Jabos ont volé historique: comme les vrais, ils ont accumulé les sorties, commencé à connaître par coeur le moindre recoin où se cachaient les chars et canons rouges, et remis 5 fois sur l'ouvrage leur labeur pour l'améliorer à chaque fois. La chasse a semble-t-il, apporté une protection exemplaire en empêchant tout chasseur ennemi d'approcher les JaBos. Mais il est vrai qu'en F4 contre des P40 et des Hurries, même en surnombre, çà a rarement posé des problèmes insurmontables... une fois seulement la chasse a été mise en déroute. Contre les humains du NN, ce sera une autre histoire....mais à mon avis on a réellement progressé dans la coordination bombers-jabos-chasse-troupes au sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Tanzer
Oberstleutnant
Oberstleutnant


Nombre de messages : 9981
Age : 53
Localisation : Pieds secs mais pas loin de la plage
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing   Ven 15 Oct - 23:59

Voilà, c'était la dernière en Libye pour cette année (aussi bien 41 que 2010 puisqu'on a fait le mode carrière "en temps réel" toute l'année, Afrique en janvier, Balkans au printemps, Barbarossa l'été et retour en Libye à l'automne)

Ecourtée hélas par la mise-à-jour de ma box qui semble intervenir de façon aléatoire...mais heureusement rarement en coop...

Fin novembre, météo dégueu...çà sentait la fin des vacances, du sable et de la mer bleue... Neutral Ah, l'Afrique...le théâtre de l'âge d'or du 109, où le F4 se balade sans aucun adversaire à sa hauteur...

Nos 3 groupes (109 + 109 + MC202) converge sur la montagne. Les 110 de Spit et Chili ont déjà engagé un convoi ennemi qui fonce vers Bir-el-Gobi quand on arrive. Jarno repère un autre convoi qui roule au fond du défilé au pied des fortins. Mais est hélas touché de plein fouet par un tir défensif.

On se met en orbite autour de B-el-G, quand surgissent 4 Hurries en sens inverse. Croisement, engagement, un premier Hurry subit le travail d'équipe: Matt le fume, je lui tombe dessus après mon immelmann et l'envoie au tas. Excellent relais, les Hurries sont tenaces et agressifs. Je fais la chèvre, on se dégage mutuellement, je mets en feu un autre Hurry qui avait échappé à Matt en ciseaux et se replace derrière lui. Enfin, il en fume un 3° qui plonge vers le sol.

Mais là, ma radio coupe. Je me mets en spirale ascendante et tente de reconnecter TS: rien. Je vois alors que ma box clignote orange: plus de connexion. je vois encore les autres en tapant sur S, décide de rentrer me poser à El-Adhem, me disant que chaque pilote encore en vol peut se poser de son côté et terminer sa mission. En fait, pendant ma tentative de me reconencter à TS, je me suis éloigné vers le sud. Et la base que je trouve n'est pas El-Adhem, mais...Bir-El-Gobi. Cà tire, je vois un réservoir exploser. En approche, je vois 2 chars et 2 véhicules arriver sur la base, et la FlaK qui tire dessus....2 Valentine!!
J'atterris, un tir de Valentine passe au-dessus de moi! je roule en zig-zag et cherche un abri: je me place derrière une DCA et quitte le jeu.

Le Hurry de Matt a eu le temps de tomber et est compté (tu es sorti avant qu'il tombe mais il est donc confirmé) avec un superbe 42% de tirs au but.

Schnaps quitte l'Afrique en ajoutant 2 kills à son score dans la Regia Aeronautica, et Chili se paye un Valentine comme cadeau d'adieu aux rats du désert, et le Schwarm de Ramm n'aura fait qu'un dernier vol de tourisme au-dessus du djebel Bir-El-Gobi.

Maintenant, demain matin très tôt, c'est le départ à bord d'un Ju52 qui nous amènera d'abord en Grèce, puis prochaine étape: la région de Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
http://mach-shop.com
KWM_Matt
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 1262
Age : 27
Localisation : 65-11
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Debriefing   Sam 16 Oct - 10:00

Ah ok je l'ajoute merci d'avoir été chercher l'épave dans le désert Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debriefing   Aujourd'hui à 3:52

Revenir en haut Aller en bas
 

Debriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» DEBRIEFING tournoi du 3 et 4 Avril 2010 a Chauvigny (86)
» DEBRIEFING du tournoi "Flames of War" de Cergy les 23/24 Octobre 2010
» Debriefing Black Pearl
» [debriefing] Mission Pique-nique au lac Satif
» DEBRIEFING fete du jeu de Neuville du Poitou les 21/22 Mai
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escadrille virtuelle Kommando Werner MOLDERS :: Archives Campagnes KWM :: Libye 41- Terminée-